thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 6 décembre 2018 à 19h

Réunion publique pour la défense de l'hôpital Charles-Foix

À l'Hôtel de ville, Salle du conseil, avec la participation

  • de Philippe Bouyssou, maire d'Ivry-sur-Seine,
  • de Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne,
  • de Pascal Savoldelli, sénateur du Val-de-Marne,
  • de Lamya Kirouani, vice-présidente du Conseil départemental du Val-de-Marne,
  • du syndicat CGT du personnel de Charles-Foix,
  • des membres du Comité Ivryen pour la Santé et l'Hôpital Public.

Pour la défense de l'hôpital public Charles-Foix

  • Pour un véritable service public hospitalier de proximité.
  • Pour la création de 20 postes d'aides-soignant.e.s et 30 postes d'infirmièr.e.s.
  • Pour le maintien de l'Institut de formation en soins infirmiers d'Ivry.
  • Pour que pour l'hôpital Charles-Foix soit à la hauteur des enjeux de santé publique que représente le vieillissement de la population.

Personnels hospitaliers de Charles-Foix, patients, familles, comité de défense, élus, citoyens nous sommes toutes et tous mobilisés pour le service public de santé et de proximité assuré par l'Hôpital Charles-Foix dont les projets portés par les équipes soignantes sont innovants et de grande qualité.

En août dernier, le syndicat CGT du personnel tirait la sonnette d'alarme en déposant deux « avis de danger » auquel la direction de l'APHP répondait par un communiqué culpabilisateur pour les agents en congés maternité, accident du travail, longue maladie ou en congés « de dernière minute ».

En septembre, le conseil municipal d'Ivry a adopté à l'unanimité un vœu exprimant son soutien aux personnels de l'hôpital Charles-Foix, appelant la ministre de la Santé et la direction de l'APHP à prendre en compte la gravité de la situation pour les personnels et les patients, souhaitant que l'avenir des formations médicales soit garanti, et s'associait à la demande des personnels pour la création immédiate de 20 postes d'aides-soignant.e.s et 30 postes d'infirmièr.e.s.

Toujours en septembre, Emmanuel Macron a présenté son plan Santé qui aggrave encore la paupérisation de l'hôpital public avec diminution du nombre de personnels déjà insuffisants, Groupements hospitaliers de territoires (GHT) qui entrainent encore plus de fermetures de lits, rapprochement public-privé qui fait la part belle aux cliniques privées et aux dépassements d'honoraires.

Depuis combien de temps dure cette politique de restrictions avec réductions d'effectifs ?

Résultat : dégradation de la qualité de soins et stress permanent des personnels soignants.

Le 23 octobre, Philippe Bouyssou, maire d'Ivry-sur-Seine, Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne, Pascal Savoldelli, sénateur du Val-de-Marne et Lamya Kirouani, vice-présidente du Conseil départemental du Val-de-Marne, ont interpelé le directeur général de l'Assistance publique- Hôpitaux de Paris, monsieur Martin Hirsch, sur la situation de l'hôpital et demandé à être reçus, pour faire entendre les intérêts des soignant.e.s et des patient.e.s.

Pour en débattre et préparer les actions à venir, nous vous invitons à participer à une :

Rencontre publique jeudi 6 décembre 2018 19 h - Hôtel de ville d'Ivry-sur-Seine

Plus que jamais la mobilisation de tous est indispensable !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/66001
Source : message reçu le 3 décembre 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir