thème :   2e le plus vu
Réagir (14)EnvoyeriCalPartager

samedi 1er décembre 2018 à 14h

10 parties : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Attention, ceci est la manifestation du 1er décembre

Pour la manifestation Gilets jaunes du 8 décembre:
https://paris.demosphere.net/rv/65961


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Manifestation à Paris des Gilets jaunes

« Acte 3 Macron démissionne ! »

Attention: le rv initialement annoncé « avenue des Champs Élysées »
est maintenant précisé : Place de l'étoile (Arc de triomphe).

Rencontre entre gilets jaunes pour exiger à Macron :

  • Plus de pouvoir d'achat
  • L'annulation des taxes sur les carburants

Sinon, En Marche vers la démission de Macron !!!!

Rendez-vous :

  • 10h00 : Autour de 1700 Gilets jaunes occupent déjà la place de l'Étoile
  • 10h00 : Rv cheminots à St Lazare, départ collectif pour les Champs Élysées
  • 10h25 : des Gilets jaunes sont aussi à Bastille et Hôtel de Ville
  • 12h30 : Gilets jaunes expulsés de l'Étoile - rassemblés dans les rues autour
  • 13h00 : Rv quartiers populaires, Gare St Lazare, pour se rendre sur les Champs
  • 13h20 : Les Gilets jaunes occupent à nouveau la Place de l'Étoile
  • 13h00 : Rv étudiants, Gare St Lazare, pour se rendre sur les Champs
  • 14h00 : Rendez-vous principal sur les Champs Élysées (Place de l'étoile)
  • 15h30 : Des Gilets jaunes aussi à Palais Royal

La police filtre l'entrée sur l'avenue des Champs Élysées.
Certains médias ont évoqué une manifestation de Madeleine (14h) à Bastille, mais nous n'avons pas trouvé cet appel ailleurs.

Stations de Métro fermées:

La RATP annonce, sur ordre de la police, la fermeture des stations suivantes:
Tuileries, George V, Argentine, Franklin Roosevelt, Champs Elysées Clemenceau, Charles de Gaulle Etoile, Concorde

Guide du manifestant, face à la police.

Cette page, sur Démosphère, sera mise à jour régulièrement, avec les informations pratiques et les tracts d'appels.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/65791
Source : https://www.facebook.com/events/5914209812756…
Source : message reçu le 24 novembre 21h


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Communiqué « officiel » n°2 « Gilets jaunes »

Nous dénonçons !

Il est important que chaque personne voulant participer à ce mouvement puisse le faire, qu'importe sa couleur. son origine, son orientation sexuelle, son sexe, sa religion. Il en va de même pour les personnes réfractaires a ce mouvement. il ne doivent en aucun cas être attaques sur autre chose que leur positionnement politique vis à vis de ce mouvement, Non les Gilets Jaunes ne sont pas les moutons des nationalistes, fascistes et autres mouvances de tous les extrêmes au même titre que notre mouvement n'est représenté par aucun parti politique ou syndicat.

Nous dénonçons que le gouvernement taxe les plus démunis pour enrichir les quelques ultra-riches.
Nous dénonçons que le gouvernement nous taxe toujours plus alors que les services publics sont de plus en plus médiocres, Nous dénonçons la politique répressive que l'Etat a mis en place. Non aux violences policières ainsi qu'aux procès des Gilets Jaunes pacifistes. Nous voulons un droit de regard sur comment sont dépensés nos impôts. L'écologie, qui est un sujet primordial aujourd'hui, ne peut être juste un moyen de nous taxer d'avantage, surtout quand l'on connaît la faible proportion qui reviendra a cette cause indispensable. Mettez en place une vraie politique écologique et non quelques mesurettes financières. C'est pourquoi aujourd'hui nous reprenons l'appel de Coluche pour les présidentiel de 1951. pas dans un put politique pour voter, mais dans un but citoyen en menant des actions termes.

« J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travesti, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques... »

Nous sommes pour de véritables service publics en matière d'éducation, de santé, de logement, de retraite, de transport, de l'enseignement supérieur et de la culture. L'État privatise à outrance au profit des entreprises dont les actionnaires deviennent toujours plus riches et les salaries toujours plus pauvres,

Nous ne voulons plus subir cette politique libérale. Nous appelons tous ce qui soutiennent le mouvement a rejoindre les différentes actions et a se coordonner. La lutte a commencé, elle ne s'arrêtera pas sans contreparties importantes redonnant de la dignité aux citoyens.

Les Gilets Jaunes

Source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10217…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Gilets jaunes : demandez le programme !

Mouvement des gilets jaunes de la zone portuaire de Saint-Nazaire

« Notre objectif n'est pas de détruire mais, bien au contraire, de construire un monde plus humain pour nous et les générations futures » expliquent les gilets jaunes de Saint-Nazaire, dans un appel-programme à se réunir en assemblées dans les préfectures, le 24 novembre. « La solution est en nous-même, les travailleurs, les chômeurs, les retraités, de toutes origines et de toutes les couleurs. »

Le mouvement des gilets jaune exprime, depuis le 17 novembre dernier, le ras le bol d'un peuple qui n'en peut plus d'être taxé, humilié, exploité, méprisé par un pouvoir toujours plus distant de sa réalité, toujours plus arrogant envers les faibles, toujours plus acquis aux puissants.

Depuis le 17 novembre, les actions de blocages économiques routiers des centres de la grande consommation se multiplient partout en France. L'objectif est d'assécher les puissances de l'argent pour faire plier un pouvoir politique qui leur est acquis.

Ces actions ont aussi pour conséquences malheureuses de gêner de simples citoyens dans leurs tâches quotidiennes, des citoyens qui subissent eux aussi un système qui élimine toujours plus les rapports humains et bienveillants pour leur substituer les rapports comptables d'argent. Notre objectif n'est pas d'instaurer une gêne durable et prolongée pour les femmes et les hommes qui vivent sur notre territoire. Notre objectif est de redonner le plus rapidement possible le pouvoir de décision au peuple, par le peuple, pour le peuple, un pouvoir qui lui revient pleinement de droit. Si nous attendons trop notre mouvement s'essoufflera et se divisera fatalement. Pourtant, l'éveil du peuple se répand. Partout, en Belgique, en Bulgarie, en Allemagne, ailleurs dans le monde les peuples se réveillent, ils décident eux aussi de ne plus subir. Le problème est chez eux comme chez nous.

Un rassemblement parisien a été décidé le samedi 24 novembre, en direction de l'Élysée, pour aller trouver, comme il le demandait lui-même, l'actuel président Emmanuel Macron. Que ceux qui peuvent se déplacer jusqu'à Paris y aillent, c'est une très bonne chose, mais le pouvoir exécutif a aussi ses relais locaux. Les représentants du pouvoir exécutif dans les régions et villes de province sont les préfectures et les sous-préfectures. Ce sont eux qui sont tenus d'appliquer les décisions politiques prises en haut lieu par des élites toujours plus déconnectées de nos réalités. Ces lieux devraient être des lieux de l'exercice d'un pouvoir populaire où la fraternité et la bienveillance se côtoieraient, où les problèmes sociaux, humains et environnementaux puissent trouver des réponses naturelles et simples, soucieuses de préserver le bien être de chacun et celui de notre patrimoine commun, et celui-ci inclus notre environnement.

Le mouvement des gilets jaunes du bassin nazairien, le mouvement des gilets jaunes de la zone portuaire de Saint-Nazaire a donc décidé d'organiser une assemblée dans la cour de la sous-préfecture de Saint-Nazaire, le samedi 24 novembre, à 14 heures.

Nous appelons tous les participants à observer le respect des rues environnantes et des bâtiments de la sous-préfecture elle-même. Notre objectif n'est pas de détruire mais, bien au contraire, de construire un monde plus humain pour nous et les générations futures.

Nous appelons toutes les villes de France à organiser le même jour, à la même heure, samedi 24 novembre, à 14 heures, une assemblée dans les lieux d'exercice du pouvoir exécutif et à y observer le même caractère pacifique et respectueux des biens communs. Nous demandons aux autorités publiques de laisser le peuple entrer dans ses locaux qui sont les siens, qu'il a financé et même construit de ses mains.

Nous n'attendons plus que la solution vienne d'en haut, les directions politiques et financières et industrielles qui gouvernent aujourd'hui notre pays seront toujours incapables de résoudre à notre place des problématiques sociales et environnementales que bien souvent elles ne voient même pas.

la solution est nous-mêmes, en nous les travailleurs, les chômeurs, les retraités, de toutes origines et de toutes les couleurs. Agissons tant qu'il est temps, nous nous le devons à nous-mêmes, nous le devons à nos anciens, nous le devons à nos enfants.

D'ici le 24 novembre, nous appelons les gilets jaunes à poursuivre les actions de blocage économiques.

Le mouvement des gilets jaunes de la zone portuaire de Saint-Nazaire (21 novembre)

Pour visualiser la lecture du communiqué sur Facebook ICI

Source : https://blogs.mediapart.fr/jean-pierre-anselm…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Solidaires des revendications des gilets jaunes

SUD Commerces & Services

Le 27 novembre 2018 Cela fait plusieurs semaines qu'une mobilisation née sur internet, avant tout contre la vie chère, a lieu. Elle met le gouvernement en difficulté et les annonces technocratiques ce jour du Président de la République sont loin de répondre aux attentes des centaines de milliers de personnes qui se mobilisent.

Cela fait des années que nous avertissons nos interlocuteurs politiques que " Ça va péter ! " et aujourd'hui, ça pète ! Syndicalistes, nous combattons sur le terrain la politique de régression sociale menée par le patronat que Macron incarne sans fard. C'est pourquoi nous soutenons les revendications des gilets jaunes telles que l'augmentation immédiate des salaires, des pensions et des minimas sociaux, une écologie non-punitive à travers par exemple la mise en place de transports publics gratuits ainsi qu'une véritable démocratie dans la cité comme dans l'entreprise. Dans le même temps, nous condamnons tout agissement raciste, sexiste ou homophobe qui peuvent exister parmi eux.

Dans nos secteurs, le temps partiel imposé, la smicardisation de nos professions, la remise en cause des primes et des augmentations collectives auxquelles vient s'ajouter l'extension du travail dominical et nocturne, que les député-es LREM veulent généraliser l'an prochain, génèrent une paupérisation accrue : nous voulons vivre de notre travail, pas en survivre !

Aussi, nous participerons à nouveau avec nos chasubles syndicales à la manifestation des gilets jaunes prévue ce samedi à Paris car nous pensons que la place des militant-es est à côté de ceux qui luttent. Par le présent appel à la grève, nous couvrons les salarié-es du commerce et des services qui souhaitent y participer, avec ou sans gilet.

Source : https://solidaires.org/Solidaires-des-revendi…
Source : https://tendanceclaire.org/breve.php?id=31361


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Appel aux gilets jaunes : gagner ensemble, c'est possible !

Info'Com-CGT

Le mouvement des « gilets jaunes » exprime depuis le 17 novembre dernier, le ras-le-bol d'un peuple qui n'en peut plus d'être taxé, humilié, exploité, méprisé par un pouvoir toujours plus distant de sa réalité.

Comme vous,

Nous vivons dans un monde que nous n'avons pas choisi, où celles et ceux qui luttent subissent au quotidien la propagande gouvernementale, la répression policière, l'utilisation politique des « casseurs », les mensonges des médias…Beaucoup d'entre nous ont partagé vos mobilisations, gilets au coude à coude, même si nos « gilets » sont « rouges »…

Notre objectif commun est de redonner le plus rapidement possible le pouvoir de décision au peuple, par le peuple, pour le peuple. Un pouvoir qui lui revient pleinement de droit.

Comme vous,

Nous voulons gagner pour :

  • l'arrêt des taxes sur les carburants et de la TVA sur les produits de consommation courante,
  • le retour de l'impôt sur la fortune et un combat réel contre l'évasion fiscale,
  • taxer Total, les riches et pas les salariés pour la lutte contre la pollution,
  • le développement des services publics, de transport en particulier,
  • une hausse générale des salaires, pensions et minimas sociaux.

Comme vous,

Nous cherchons l'efficacité, donc le rassemblement :

  • nous vous proposons de nous unir dans le respect de chacune et chacun,
  • nous, « gilets jaunes » et « rouges », munis de revendications communes, quelle force nous aurions si nous réalisions cette unité !

Comme vous,

Nous n'attendrons plus que la solution vienne d'en haut. Les directions politiques, financières, et industrielles qui gouvernent aujourd'hui notre pays seront toujours incapables de résoudre à notre place des problématiques sociales et environnementales que bien souvent elles n'entendent et ne voient même pas.

La solution est en nous-même, en nous les travailleurs, les chômeurs, les retraités, de toutes origines et de toutes couleurs.

Que les choses soient claires entre nous, nous condamnons toute pollution, toute récupération et toute manipulation de l'extrême-droite.

Soyons réalistes, obtenons l'impossible !

Rencontrons-nous, agissons dès le 1er décembre 2018 !

Source : https://www.infocomcgt.fr/appel-aux-gilets-ja…
Source : https://www.facebook.com/457316367752668/post…
Source : https://www.frontsocialuni.fr/infocom-cgt-app…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Unissons-nous et ils vont c…. dans leur fric !

Le point de Vue de Mickaël Wamen - CGT Goodyear

La finance tient bon …

La finance a été claire aujourd'hui rien ne va changer ..La fin du monde contre les fins de mois …Fallait la trouver celle-la, les mecs sont balaises ..

Des millions de gens crèvent et la seule chose qu'ils savent dire c'est : « on va vous aider à changer vos fenêtres ….. mettre en place un numéro de tel pour vous expliquer le chèque énergie … »

Putain la, c'est du mépris goût intense !!!!

Par contre la finance annonce dans la foulée vouloir faire participer les gens, Bin oui pas con : MAIS …Une personne qui change des fenêtres ça existe déjà Manu …Une autre qui décroche un téléphone pour donner des renseignements aussi …

Pas facile d'être là marionnette du CAC 40 !!!

Si certains veulent jouer le rôle de pompier lui préfère celui de pyromane …..

Sinon si tu as pas 10€ à mettre dans ton réservoir, BIN achète un bagnolle à 20.000 boules !!!

Ils vont tenter la division …

Comme à chaque fois ils vont tenter la divisions, essayer de semer le bordel entre les gens, VIGILANCE MAXIMUM S'IMPOSE !!!

Unissons nous, faisons péter cette connerie de barrière des couleurs …

Car leur mépris et leur haine de classe n'a aucune couleur mais nous broient toutes et tous !!!!

Cela fait des années que nous poussons pour que la base secoue la structure, les lignes avancent mais c'est loin d'être le top !!!
Les syndicats ont oublié par leurs sommets, hélas, que ceux que nous représentons ne sont pas dans les bureaux des négos !!!!I

Il n'est jamais trop tard, alors exigeons TOUTES ET TOUS, que le 1 décembre soit une première journée nationale de l'unité des couleurs !!!!

Mot d'ordre précis et appel précis pour cliver avec ce que nous faisons depuis au moins 2016 !!!!

Bravo à toutes les bases, syndicats ou même UD et UL, qui appellent à l'unité la plus large !!!

Nos ennemis sont unis pour nous broyer …unissons nous et la ils vont chier dans leur fric !!!!!l

Source : https://www.frontsocialuni.fr/le-point-de-vue…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Appel à manifester le 1er décembre sur les Champs Élysées

Nous sommes tous des gilets jaunes !

Sud Aérien

Tous et toutes dans la lutte dans nos entreprises, nos services, nos administrations, nos villes …

Tous et toutes dans la rue le 1er décembre sur les Champs Élysées

Ce 1er décembre nous serons dans la rue. Le gouvernement fait mine de ne pas bouger sauf à reculer sur des mesures qui ne nous satisfont pas. Pour nous, il sera important de soutenir les Gilets Jaunes et d'amener nos revendications. Les services publics, éducation, santé, justice, transports (des mesures radicales sont nécessaires pour un maillage du territoire par des transports en commun gratuits et de qualité) et les systèmes de solidarité, sécurité sociale, retraite, assurance chômage, sont financés par l'impôt et les cotisations sociales.

Sud Aérien y est attaché et en revendique le maintien.

Néanmoins, Sud Aérien revendique une politique fiscale juste qui fasse reposer les efforts contributifs en fonction des moyens. Ainsi, la progressivité doit être la règle. Les taxes doivent être limitées et ne pas peser sur le budget des plus modestes mais essentiellement sur les hauts revenus du capital.

Par ailleurs, Sud Aérien dénonce les exonérations fiscales dont bénéficient les entreprises et revendique une lutte véritable contre la fraude fiscale qui représente plusieurs dizaines de milliards d'euros chaque année.

Nous manifestons donc ce 1er décembre pour porter la justice sociale, la justice fiscale et la transition écologique aux côté des gilets jaunes.

  • Pour la justice fiscale, baisse des taxes sur les carburants, abandon de la flat taxe, abandon des mesures sur le CICE et rétablissement de l'ISF !
  • Pour l'égalité, de vraies mesures contre les discriminations, aucun travailleur n'est illégal, égalité des droits...
  • Pour un salaire minimum à 1700 € net, une augmentation de 400 € pour tous-tes, aucun revenu au-dessous du seuil de pauvreté, l'abandon de la hausse de la CSG sur les retraites...
  • Pour des services publics accessibles sur tout le territoire et à bas coûts...
  • Pour des transports publics gratuits dans les villes
  • Pour la transition écologique, soutien à la rénovation des logements, à des prix accessibles, bien isolés et économes en énergie, taxer uniquement n'est pas la solution, les plus gros pollueurs ne payent quasiment pas de taxe CO2…Il faut d'abord trouver les alternatives écologiques viables à des prix abordables. Pour cela il faut une forte ambition, développer la recherche et investir massivement dans la production en France de ces nouvelles technologies.

Source : http://www.revolutionpermanente.fr/Gilets-jau…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Gilets jaunes, une colère légitime:

Taxer les riches et les profits, pas les habitants !

Baisse des loyers, hausse des APL, réquisition des logements vides !

DAL - Droit Au Logement

Les gilets jaunes expriment une colère légitime à plusieurs titres :

  • Taxer les produits de base est injuste et pèse sur le budget des ménages modestes. Il faut donc augmenter les impôts des riches et baisser les taxes pour mieux répartir les richesses, mais aussi financer les services publics attaqués et affaiblis délibérément par le gouvernement (logements sociaux, hôpitaux, transports publics, production d'énergie, impôts, éducation, justice …).
  • Le mouvement des gilets jaunes exprime aussi le désarroi et la colère des habitants chassés des centres par la spéculation et le logement cher, pris en otage par l'absence de transports en commun et une charge logement qui engloutit une grande part de leurs revenus. Il faut donc mettre fin à l'urbanisme d'épuration sociale des grandes agglomérations et à la spéculation foncière et immobilière qui étranglent les ménages.
  • Pour assurer la transition écologique, plutôt que de taxer la population, il faut toucher les vrais pollueurs qui détiennent les richesses, fraudent le fisc, profitent des paradis fiscaux tels que les GAFA, les milliardaires, les actionnaires et les groupes financiers qui par exemple investissent dans le carbone… Et au lieu d'asphyxier le logement social et les locataires en réduisant les APL, il faut une vraie isolation thermique des logements, adapter le mode de chauffage et baisser les loyers pour garantir le droit à un logement décent, stable, accessible pour toutes et tous…

C'est pourquoi Droit Au Logement qui est déjà présent dans certaines villes aux cotés de gilets jaunes, appelle à manifester samedi 1er décembre :

  • En soutien aux habitants des taudis de Marseille et les victimes des effondrements et des évacuations qui marchent samedi 1er décembre pour leurs droits
  • Pour la baisse des loyers et des taxes sur les produits de base, pour taxer les grands pollueurs, les profits et la spéculation, rétablir l'ISF, appliquer la loi de réquisition, financer le logement social, mettre fin aux expulsions …
  • En soutien aux associations et syndicats de chômeurs qui comme chaque année marchent le 1ersamedi de décembre.

Un toit c'est un droit !

Source : https://www.droitaulogement.org/2018/11/gilet…


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Contre la vie chère, l'injustice fiscale, les inégalités :

TouTEs ensemble !

NPA

Mardi, lors d'un discours devant le Haut conseil à l'action climatique, Macron a tenté de désamorcer la colère qui s'est encore largement exprimée dans les rues et sur les routes samedi dernier. Peine perdue : ce long blabla ne va certainement pas éteindre un mouvement né des injustices sociales et fiscales que nourrit sa politique.

Le discours de Macron consacré à la politique énergétique a commencé par un terrible aveu de sa part : « Nous avons fait trop peu ». Si le Président entend parler de sa politique en direction des classes populaires, on pourrait même rajouter que dire cela, c'est déjà trop…

Du fric pour les uns, des mots pour les autres

Ce discours censé répondre au mouvement des gilets jaunes a été une belle fin de non-recevoir de la colère populaire. D'abord parce que Macron le dit et le répète : le cap ne changera pas, car il est « juste et nécessaire »… En matière énergétique, cela veut d'abord dire qu'au-delà des mots ronflants sur les énergies renouvelables, l'essentiel reste. Et Macron de réaffirmer sa foi dans l'énergie nucléaire, l'EPR, etc.

Neuf milliards sont mis sur la table pour la transition énergétique, essentiellement on s'en doute pour les caisses des grandes entreprises du secteur… Ceux d'en bas, eux, devront se contenter de belles paroles et d'explications un brin condescendantes... avec pour commencer l'annonce d'un débat national de trois mois sur la transition énergétique. Une heure de blabla… pour répondre au mouvement social qu'il est temps de débattre !

Les gilets jaunes ont encore du carburant

Pourtant, quelques jours plus tôt, le mécontentement s'était encore massivement exprimé. Les politiciens à la solde du macronisme et les médias aux ordres ont largement relayé ce qui s'est passé sur les Champs-Élysées samedi dernier, mais ils se sont peu attardés - et pour cause - sur le fait qu'à travers tout le pays, à l'image de ce qui s'était passé le 17 novembre, des blocages et barrages avaient lieu, avec plus de 100 000 personnes samedi.

La présence de l'ultra-droite dans les affrontements à Paris, le pédigrée de certains « porte-paroles » et la confusion dans certaines revendications et certains mots d'ordre montrent que l'extrême droite continue d'essayer d'être à l'offensive. Pourtant, le mouvement, populaire dans sa composition et légitime dans ses revendications, ne doit pas être réduit à cela. Et dans plusieurs endroits, des forces de gauche sociale et politique, des cortèges de salariéEs, ont su converger avec les gilets jaunes.

Fédérer les colères, c'est le moment !

L'action des gilets jaunes continue, et le mouvement ouvrier, la gauche sociale et politique, seraient bien inspirés d'être à l'offensive. Cela veut dire prendre des initiatives pour amplifier le mouvement contre la vie chère et défendre les revendications du monde du travail : contre l'injustice fiscale, pour des augmentations de tous les revenus du travail, pensions, allocations, embaucher massivement pour développer les services publics, investir dans les transports publics, financer la transition énergétique et pas le capitalisme relooké en vert… Pour cela, nous avons besoin de toutes les forces afin de bloquer l'activité économique, par la grève.

Contre toutes les inerties, c'est donc le moment de rentrer dans la contestation, pour faire que partout où c'est possible s'exprime la nécessité de fédérer les colères, et se construisent concrètement les convergences contre la politique d'un gouvernement des riches résolument droit dans ses bottes et terriblement méprisant.

Source : https://www.npa2009.org/agir/politique/contre…
Source : message reçu le 28 novembre 22h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

En direct

Par Anonyme, le 01/12/2018 à 13:09

Sur la chaine RT (ok, la chaine à Poutine, on sait) :

https://www.youtube.com/watch?v=rjcyBzzE7-A

Avis de décès

Par Anonyme, le 01/12/2018 à 03:16

"Une classe dirigeante connait trois âges successifs : l'âge des supériorités, l'âge des privilèges, l'âge des vanités. Sortie du premier, elle dégénère dans le deuxième et s'éteint dans le troisième".

Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe

Tract de Revolution Internationale

Par Anonyme, le 30/11/2018 à 22:25

Face à la misère et à la dégradation de nos conditions de vie, comment lutter pour faire reculer le gouvernement et le patronat ?

L'ampleur de la mobilisation des "gilets jaunes" témoigne de l'immense colère qui gronde dans les entrailles de la société, et notamment au sein de la classe ouvrière, face à la politique d'austérité du gouvernement Macron.

Lire la suite ici

http://fr.internationalism.org/content/9801/face-a-misere-et-a-degradation-nos-conditions-vie-comment-lutter-faire-reculer

Destitution de macron par l'article 68

Par Anonyme, le 30/11/2018 à 19:13

Ce n'est pas sa démission que nous devons lui demander gentiment, il ne le fera pas. C'est contacter les sénateurs et les députés pour exiger la destitution de macron purement et simplement.

NOËL AU GILET, PÂQUES AU GIBET!

Par Anonyme, le 30/11/2018 à 20:14

A mort l'Étax !

Par Anonyme, le 30/11/2018 à 15:54

court résumé situationniste

Partout ou presque

Par Anonyme, le 30/11/2018 à 13:31

Ca vaut ce que ça vaut mais, pour info, d'autres lieux de rassemblement ont été aussi suggérés, certains déposés à la Préf, à Madeleine, Bastille, Porte Maillot et République. Au cas, notamment, où un repli serait nécessaire.

On ne part pas. Pas d'heure de fin.

Par Anonyme, le 28/11/2018 à 17:57

Précisons qu'il y a une tentative désespérée du gouvernement (et probablement dans les jours à venir de faux représentants autoproclamés comme d'habitude) d'imposer une heure de début et une heure de fin.

C'est totalement faux, il n'y a pas d'heure de début et encore moins d'heure de fin.

Le gros de la manifestation arrivera plutôt l'après-midi que le matin... mais il est hors de question de repartir !!!

Victor Hugo

Par Anonyme, le 28/11/2018 à 14:29

Magnifique ce texte de Mr Hugot Merci a vous Anonyme Aux armes citoyens Marche sans Armurs mais tete Haute

Victor Hugo, les misères qui hurlent

Par Anonyme, le 28/11/2018 à 14:06

" De quoi se compose l'émeute ? De rien et de tout. D'une électricité dégagée peu à peu, d'une flamme subitement jaillie, d'une force qui erre, d'un souffle qui passe. Ce souffle rencontre des têtes qui parlent, des cerveaux qui rêvent, des âmes qui souffrent, des passions qui brûlent, des misères qui hurlent, et les emportent.

Où ?

Au hasard. A travers l'état, à travers les lois, à travers la prospérité et l'insolence des autres ".

Victor Hugo, Les Misérables

une affiche pour samedi

Par Anonyme, le 28/11/2018 à 09:12

Les Champs d'honneur - combattre l'oppresseur

Par Anonyme, le 27/11/2018 à 12:31

Depuis des années dans chaque grand rassemblement la colère s'exprime de façon pacifique et souvent explosive, sans réponse du pouvoir. Par conséquent à présent le chant de ralliement est La Marseillaise