thème :
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

vendredi 7 décembre 2018 à 20h30

Rencontre-débat « La stratégie de l'émotion »

Débat avec

  • Anne-Cécile Robert, journaliste au Monde diplomatique, professeur associé à l'Institut d'études européennes de Paris 8, auteur de "La stratégie de l'émotion" (Ed. Lux, 2018)
  • Les artistes de la Compagnie l'Autre Monde, metteurs en scènes et comédiens du spectacle "Le garçon qui volait des avions" à l'affiche du Théatre Dunois.

Le spectacle"Le garçon qui volait des avions" évoque un événement survenu en 2008 : l'évasion d'un jeune adolescent aux Etats-Unis défraie la chronique. Il a seize ans et vient de voler un avion, alors qu'il n'a jamais pris de cours de pilotage. Toutes les polices du pays le poursuivent, mais l'opinion publique s'attache à l'histoire d'un jeune si ingénieux, qui devient malgré lui une légende contemporaine. Alors qu'il disparaît sans cesse, une page Facebook à sa gloire rassemble très vite 100 000 fans !

Dans"La stratégie de l'émotion", Anne-Cécile Robert analyse l'invasion des émotions dans l'espace social et politique au détriment de la raison. Les émotions dévorent l'espace social et politique au détriment des autres modes de connaissance du monde, notamment la raison. Certes, comme le disait Hegel, «rien de grand ne se fait sans passion», mais l'empire des affects met la démocratie en péril. Il fait régresser la société sous nos yeux en transformant des humains broyés par les inégalités en bourreaux d'eux-mêmes, les incitant à pleurer plutôt qu'à agir.

À la "stratégie du choc" qui, comme l'a montré Naomi Klein, permet au capitalisme d'utiliser les catastrophes pour croître, Anne-Cécile Robert ajoute le contrôle social par l'émotion, dont elle analyse les manifestations les plus délétères : narcissisme compassionnel des réseaux sociaux, discours politiques réduits à des prêches, omniprésence médiatique des faits divers, mise en scène des marches blanches, etc.

Entrée libre et gratuite. Réservation conseillée.

Informations et réservations : lealomexbardo@theatrexedunois.org ou 01.45.84.72.00

Pour en savoir plus :

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/65603
Source : message reçu le 16 novembre 00h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Les VIOLS d'enfants ne sont pas des faits divers

Par Anonyme, le 07/12/2018 à 19:01

Les adulte sans empathie sont des monstres, les journalistes ne sont pas en reste avec leur perversité (une des 10 professions où il y a le plus dpsychopathes ?)