thème : éducation
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 23 novembre 2018 à 19h

Rencontres l'école se livre

Écoles alternatives, neurosciences, bonnes vieilles méthodes,
rhétorique réac-publicaine...

Quelle riposte ?

Réservation obligatoire

Chaque gouvernement charrie avec lui son lot de remèdes miracles pour réformer l'École : dédoublement des classes, méthode syllabique, semaine de quatre jours, réforme du baccalauréat, rétablissement de l'autorité, etc.

Pêle-mêle, on invoque les neurosciences et les évaluations internationales, le bon sens de Descartes et la pédagogie de Maria Montessori.

Les partisans du retour à l'autorité, de la dictée et du port de la blouse et, d'autre part, les militants des « écoles alternatives » et du développement naturel de l'enfant, ont actuellement le vent en poupe. Ils jouissent des faveurs des médias, avides de flatter l'opinion, et d'attaquer leur ennemi commun, l'école publique.

Afin d'y voir plus clair, nous nous demanderons : quels enfants voulons-nous former ? Pour quel monde ? Et comment faire en sorte que l'École de la République tienne sa promesse de justice et de solidarité ?

  • Militant engagé pour une école plus juste et capable de faire face aux défis de demain, Philippe Meirieu est professeur émérite en sciences de l'éducation à l'université Lumière-Lyon-2 et auteur de nombreux ouvrages, notamment Le Plaisir d'apprendre (Autrement, 2014) et Lettre à un jeune professeur (ESF sciences humaines, 2016).
  • Professeur à Mantes-la-Ville, militant syndicaliste, Grégory Chambat est membre du collectif pédagogique du Mantois Panser l'école. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont L'École des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs (Libertalia, 2016). Il co-signe avec Alain Chevarin De Montessori aux neurosciences, offensives contre l'école du commun, (N'Autre école, 2018).

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/65301
Source : http://sudeducation78.ouvaton.org/Limay-Renco…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir