thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 novembre 2018 à 9h30

2 parties : 1 2

Rassemblement

« Transilien : emplois supprimés, service à la baisse »

Nous dénonçons la récente annonce de la direction de l'établissement Transilien des lignes N&U d'un vaste plan de suppression de 35 postes d'agents commerciaux et d'accueil à partir dejanvier 2019 sur les gares de la ligne N.

-Dans les Yvelines, dès le premier semestre de l'année 2019, le plan d'économie de la direction prévoit la fermeture au service commercial, en soirée des gares de Villepreux et Fontenay à 20H30 (au lieu de 1H30), des gares de Rambouillet et Trappes à 23H00 et même 21H15 les dimanches et fêtes (au lieu de 01H30 actuellement].

De plus, seront totalement fermées au service les samedis, dimanches et fêtes les gares de Plaisir les Clayes, Les Essarts, Le Per-ray, Montfort, Houdan, Fontenay, Vülepreux et Coignières. Enfin, le projet vise aussi la fermeture totale du guichet sur toute la semaine des gares de Garanciëres (sauf le jeudi matin], Orgerus [sauf le mardi matin], et Beynes (sauf le vendredi matin).

De plus, la direction de la Ligne N a décidé de l'arrêt total de toutes ventes de billets grandes lignes sur l'ensemble des guichets des gares de la Ligne N, dès janvier 2019 !

Cette réduction du service commercial et d'accueil conduira à une déshumanisation des gares et a une réduction insupportable de l'accueil et du service en gare dans les Yvelines.

Ce plan de suppression totale ou partielle du service est inférieur aux engagements pris par la direction lors de la signature du contrat actuel entre le STIF et Transilien. Le contrat STIF stipule en effet dans l'article 238 « Accueil et assistance » que, pour la présence d'agents commerciaux en gare, « les horaires d'ouverture et de présence sédentaire au 1er janvier 2014 devront au minimum être maintenus ».

Après un premier rassemblement cheminots/usagers, le 9 octobre dernier ayant rassemblé 150 personnes devant La gare de Versailles Chantiers, nos organisations prennent leurs responsabilités en appelant à un nouveau rassemblement pour défendre l'emploi cheminot sur la ligne N, exiger le retrait de ce plan et l'humanisation de toutes les gares de la ligne du premier au dernier train, 7 jours sur 7, ainsi que le maintien de la vente de billets grandes lignes sur l'ensemble des guichets de la ligne, le jeudi 15 novembre à 09h30 devant la gare de Versailles Chantiers pour aller interpeller la direction à ce sujet.

Comité de vigilance du service public ferroviaire en Yvelines :

CGT cheminots Versailles, CGT cheminots Trappes, PCF Yvelines, Jeunes Communistes Yvelines, France Insoumise Yvelines, Génération.s Yvefines, Jeunes Génération.s Yvelines, NPA 78

https://pbs.twimg.com/media/DqXxwISWwAAsvR_.jpg:large

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/65185
Source : https://twitter.com/CGTrappes


Transilien : emplois supprimés, service à la baisse

Lutte ouvrière

La SNCF prévoit de supprimer 35 postes d'agents commerciaux sur les lignes U et N du Transilien, qui desservent de nombreuses villes des Yvelines à partir de la gare Montparnasse. Les travailleurs occupant actuellement ces postes, et qui seraient déplacés, devraient changer de métier, puisque la direction fait pression sur certains pour qu'ils deviennent contrôleurs.

Les usagers aussi seront victimes de cette mesure : dans certaines gares, les guichets fermeront avant la fin de service, et dans d'autres les trains ne marqueront même plus l'arrêt le week-end et les jours fériés. Pour les habitants de Plaisir, Houdan ou Coignières par exemple, il sera impossible de prendre le train en dehors des jours ouvrables !

Cette attaque s'inscrit dans un plan général de réduction des effectifs à l'échelle de l'entreprise, dont le seul but est de faire des économies sur le dos des travailleurs et des usagers. Le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, a annoncé 15 000 à 20 000 suppressions d'emplois d'ici 2026. Pour les guichets et l'accueil en gare, près de 1 000 postes seraient concernés.

Dans les Yvelines, un premier rassemblement de plus de 100 personnes a eu lieu le 9 octobre. Un deuxième rendez-vous est prévu le 15 novembre, à 9 h 30 devant la gare de Versailles-Chantiers. Il faut faire remballer ses projets à la direction !

Source : https://journal.lutte-ouvriere.org/2018/10/31…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir