thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 24 octobre 2018 à 19h

Blocus à Cuba, embargo au Venezuela :

Quelle solidarité face aux sanctions étasuniennes ?

Rencontre d'information et d'échanges à une semaine du 27ème vote à l'ONU de la résolution contre le Blocus

Depuis quasiment 60 ans Cuba est sous le coup de mesures décidées par les Etats-Unis que les gouvernements étasuniens successifs renouvellent par leur vote sanction à l'ONU malgré la condamnation par l'ensemble de la communauté internationale de la prolongation du Blocus.

L'arme politique qui entrave l'ensemble des activités à Cuba, est employée depuis mai 2018 de façon renforcée vis-à-vis du Venezuela pour renverser le gouvernement Maduro.

Sous la présidence de Trump, l'offensive d'ensemble lancée contre les pays des Amériques réfractaires au modèle économique libéral se démultiplie : du soutien aux régimes fascisants (Honduras…), à l'appui aux oppositions en contribuant à leurs actions de propagande jusqu'à la contribution à leur accession au pouvoir à coups de campagnes médiatiques mais aussi d'aides financières, jouant un rôle majeur dans le choix du président au Brésil.

Dans ce contexte de tensions et d'injustices croissantes, la solidarité intervient tant pour informer que pour pallier aux manques. Au fil des 60 dernières années, elle s'est organisée avec un rôle spécifique joué par France Cuba, la plus ancienne des associations de solidarité avec Cuba. Les formes d'actions et les structures mises en place ont été conçues avec les Cubains qui ont contribué à une nouvelle définition de la solidarité qu'ils n'ont cessée eux-mêmes de pratiquer vis-à-vis des autres peuples y compris quand les difficultés s'aggravaient notamment à la période spéciale. Quelles sont les formes actuelles de solidarité internationale à favoriser et celles à prévoir pour demain ?

Roxana, El Otro Correo, pour France Cuba Comité Paris

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64956
Source : message reçu le 23 octobre 06h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir