thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 19 octobre 2018 à 14h

3 parties : 1 2 3

Rassemblement des livreurs Deliveroo

Organisons-nous pour en finir avec les baisses de tarifs !

CLAP

Les livreurs rencontrent la direction de Deliveroo : Partie 2

Depuis sa création, Deliveroo ne fait que baisser ses rémunérations. Les plus anciens d'entre nous avaient des minimums horaires garantis sur toutes les heures. Puis nous sommes passés à 5,75 € la course. Maintenant avec la tarification au kilomètre le minimum est de 4,80 € à Paris. (à Marseille c'est 4,20 € et 4,10 € à Rouen)
Les distances s'allongent et les rémunérations baissent.

Nous revendiquons l'impossibilité de changer les contrats sans l'accord collectif des livreurs

Que faire ? Se plaindre sur Facebook ? Changer de plateforme ? Se taire ? Non ! Nous mobiliser tous ensemble !`
Vendredi 12 octobre nous étions 50 livreurs à nous rendre aux bureaux demander des explications. Ils ont préféré s'enfermer à l'intérieur que de répondre à nos questions !
Nous vous donnons rendez-vous vendredi 19 octobre 14 h place de la république pour un départ collectif à 15h vers les bureaux de Deliveroo (19 rue des petites écuries)!

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64762
Source : https://www.facebook.com/events/9025196499573…


1 2 3

Rassemblement des livreurs Deliveroo

Quoi qu'il en soit, nous relevons le défi et nous engageons à être encore plus nombreux pour les prochains rendez-vous, dont le prochain aura lieu vendredi 19 octobre, place de la République à 14h.

Source : communiqué ci-dessous


Précédent rassemblement

vendredi 12 octobre

Premier rassemblement des livreurs au siège de Deliveroo : vendredi [12/10] dernier nous étions une cinquantaine de livreurs a avoir essayé de rencontrer, sans succès, la direction de Deliveroo dans ses locaux.

Hélas nous avions oublié de prendre un rendez-vous formel ! Fermé en plein après-midi d'un jour de semaine, nous ne saurons sans doute jamais si la direction de Deliveroo avait décidé de s'offrir un weekend de trois jours ou s'ils s'étaient barricadés dans leur bureau en entendant notre rassemblement. Quoi qu'il en soit, cette dernière n'a jamais jugé utile ni de nous rencontrer, ni même de répondre à nos réclamations au téléphone et ce malgré plusieurs coups de téléphone.
Répondant tout de même aux journalistes qui nous suivaient et les avaient interrogés au même moment que nous, la direction affirmait, qu'avec ses 10 000 livreurs (dont seulement 4 000 en mesure de se connecter), ne pas être impressionnée par 50 livreurs parisiens pourtant prêts à perdre plusieurs journées de salaire et à prendre le risque de se faire virer. Au-delà du caractère insultant de cette affirmation, on s'interroge tout de même sur les raisons pour lesquelles Deliveroo décidait de la fermeture des locaux destinés à nous accueillir, d'abandonner ses bureaux, et de refuser obstinément de répondre aux sollicitations par téléphone de ses travailleurs.

Ce rassemblement faisait suite à plusieurs rassemblements spontanés dans plusieurs zones de Paris et d'autres villes de France. Une autre action a également été réalisée de manière conjointe à Lyon, et de nombreuses autres sont encore à venir.

Quoi qu'il en soit, nous relevons le défi et nous engageons à être encore plus nombreux pour les prochains rendez-vous, dont le prochain aura lieu vendredi 19 octobre, place de la République à 14h.

1 personne, debout et plein air

Source : https://www.facebook.com/clap75/posts/2259676…


1 2 3

Face aux plateformes, organisons notre colère

SUD Commerce et services

Suite à leur manifestation de la semaine dernière, les livreurs parisiens se retrouveront à nouveau ce vendredi 19 octobre à 14 h place de la République, une demande officielle de rendez-vous a été adressé à la direction de Deliveroo.

Cette mobilisation a aussi lieu dans d'autres villes où est implantée la plateforme ; le syndicat SUD Commerce, qui organise es travailleurs, a réalise un autocollant qui peut être commandé à sudcomexmerce@yahoo.exfr

Source : https://solidaires.org/Face-aux-plateformes-o…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir