thème :   le plus vu
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 4 novembre 2018 à 17h

Débat « La question des identités en débat »

Concernant l'identité, nous avancerons deux thèses.

D'une part, l'identité concerne la capacité et l'intensité d'apparition d'un sujet dans un monde. La possibilité de construction symbolique du sujet, fort mise à mal dans le monde actuel, donc sa capacité à s'identifier, est essentielle. D'où l'importance de l'accès à l'histoire.

D'autre part, au plan politique, l'identité est une notion de caractère radicalement nuisible. Depuis toujours instrument de hiérarchisation, de division et d'oppression par les états, elle est, quand elle prétend être appropriée au sein de la société, la marque même d'une orientation de caractère fasciste, déployée ou en devenir, au sens fort ou au sens faible d'une demande de reconnaissance particulière par un état. Toute politique émancipatrice relève des notions de justice, de vrai ou de faux, et s'adresse à l'ensemble du peuple. Or aucune identité n'est plus ou moins vraie, plus ou moins juste qu'aucune autre. S'il est juste de s'opposer à toute oppression de caractère identitaire, ce ne peut être en adoptant soi-même cette détermination.

Dans une assemblée populaire, l'autorité doit procéder du contenu, de la vérité du propos, et non des caractéristiques identitaires de celui qui parle. Nous donnerons deux exemples du caractère néfaste du maniement identitaire dans le monde d'aujourd'hui, puis nous mentionnerons rapidement les thèses, afin de laisser le plus de temps possible à la discussion.

  • Intervention Charles Tsimi :10 min
  • Intervention Cécile Winter 10min
  • Discussion avec la salle 1h30

Intervenants:

  • Cécile Winter, médecin et militante politique depuis 1968
  • Charles Cédric Tsimi, Diplômé en sciences politiques et auteur

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64687
Source : message reçu le 12 octobre 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir