Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 24 septembre 2018 à 13h30

Rassemblement et grève à l'université Paris-1 Tolbiac

Lundi 24 septembre : 6 jour de grève des agents du service intérieur de PMF

Après 5 journées de grève sur le centre Pierre Mendès France pour demander la réintégration des 2 collègues aux contrats non renouvelés au service intérieur, sans réponse de la direction, nous décidons de poursuivre la mobilisation.

Rappel des faits

Lors d'une réunion à propos de la délocalisation des examens en fin d'année universitaire, en réponse à une question, la DRH s'était engagée à ce que tous les contrats soient renouvelés.

Début juin, les 2 collègues ont été convoqués individuellement, informellement, par téléphone, et ont appris que leur contrat ne serait pas renouvelé.

Tous deux étaient pourtant compétents, reconnus dans leur travail par leurs collègues et les usagers de PMF, et expérimentés car présents depuis 5 ans et 3 ans.

Après plus de deux mois démarches syndicales, deux rencontres direction-syndicats les 4 juillet et 12 septembre, il n'y a aucune réponse concrète. Seulement une proposition, pour un collègue, d'un hypothétique poste à venir en septembre 2019, à Lourcine.

La direction n'a jamais justifié réellement ces non-renouvellements.

De plus, 4 nouveaux contractuels ont été recrutés et affectés au service intérieur à la rentrée, en plus d'un collègue en retour de disponibilité. Autant de collègues à former. Cela rend les non-renouvellements d'autant plus choquants. Quelle logique des ressources humaines derrière tout ça ?

La mobilisation

Nous, agents logistiques du service intérieur avons décidé de ne pas accepter ces décisions injustes, et avons démarré la grève le 3 septembre. Ce n'est pas de gaîté de cœur que nous avons pris cette décision. La grève est suivie par quelques collègues d'autres service et surtout la totalité des agents logistiques non précaires. C'est du jamais vu.

Nous exigeons la réintégration immédiate de nos deux collègues, dans la continuité des contrats précédents et aux mêmes conditions, sans toucher bien sûr aux 5 agents arrivés dans le service dernièrement.

Depuis lundi nous avons réuni plus de 1300 signatures pour demander la réintégration immédiate de nos collègues.

Dès le début, nous avons affirmé que nous étions prêts à accepter qu'ils soient réaffectés dans un autre service de l'université. Jusque là la direction n'a rien proposé. C'est pourquoi nous poursuivons la grève et renforçons la mobilisation dès ce lundi 24 septembre.

Nous sommes tous concernés car c'est une politique managériale qui se développe actuellement à Paris 1. Il s'agit de précariser toujours plus les agents, ce qui permet de se débarrasser de n'importe qui n'importe quand, et de manière plus générale d'avoir encore plus la mainmise sur les personnels, précaires ou non.

Cela suffit, nous ne pouvons plus accepter de telles méthodes !

Nous invitons tous les personnels et étudiants de Paris 1 à soutenir nos revendications car nous sommes tous concernés :

  • en faisant grève dès lundi,
  • en se rassemblant, personnels (grévistes et non grévistes solidaires) et étudiants, lundi 24 septembre à 13h30 dans la fosse devant PMF.

Les agents grévistes du service intérieur, jeudi 20 septembre 2018


Appel à soutenir et rejoindre le

mouvement des agents du service intérieur, lundi 24 septembre

Face à l'absence de réponse de la direction, qui refuse de trouver une solution pour les deux collègues de l'accueil de PMF dont les contrats n'ont pas été renouvelés et ce, sans motifs, les représentants des personnels BIATS et enseignants exigent toujours:

  • le renouvellement des contrats
  • que les collègues soient affectés dans un nouveau service, s'ils ne peuvent pas être réintégrés à l'accueil de PMF.

Nous rappelons que l'administration a été incapable de prouver la moindre faute de service pour les deux agents concernés. Après plus d'une heure et demie d'entrevue, les représentants syndicaux ont été confrontés une nouvelle fois à une fin de non-recevoir.

  • Parce que nous refusons une gestion inhumaine des ressources ;
  • Parce que nous refusons que les collègues soient de simples variables d'ajustement, au sein du service intérieur mais aussi dans d'autres services et centres de l'université ;
  • Parce que nous refusons que les agents soient taillables et corvéables et que l'établissement instaure une flexibilité digne des pratiques de management sauvage que l'on pensait réservées au secteur privé ;
  • Parce que nous nous opposons à la dégradation générale de nos conditions de travail (restructurations de services sans concertation, équipes fragilisées par des « turn over » incessants, manque de formations internes aux services ...)

Les syndicats SNASUB, CGT Ferc-Sup, SUD Education et SNESUP soutiennent le mouvement de grève des agents logistiques du service intérieur.

Nous appelons tous les agents à faire grève lundi 24 septembre 2018 pour marquer notre refus de l'introduction de telles méthodes au sein de notre université et pour exiger la réintégration immédiate des agents non-renouvelés !

Nous appelons aussi grévistes et non-grévistes solidaires au rassemblement de 13H30 dans la fosse devant le centre Pierre-Mendès-France.

Pour rappel un préavis reconductible a été déposé qui couvre tous les agents qui souhaitent manifester leur soutien aux deux collègues et qui souhaitent que tous les agents titulaires et nontitulaires travaillent dans un environnement professionnel respectueux pour toutes et tous.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64230
Source : https://paris-luttes.info/greve-du-personnel-…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir