thème :
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 17 novembre 2018 à 14h

Des livres et l'alerte

4ème salon du livre des lanceurs et lanceuses d'alerte

16, 17 et 18 novembre 2018, Paris

Entrée Libre et Gratuite

Le rendez-vous des lanceurs d'alerte et du livre : des rencontres, des débats, des polyphonies corses, des signatures, des écrivains, des journalistes d'investigation, des chercheurs, des lanceurs d'alerte de tous horizons ( thématiques 2018 : secret des affaires, dopage, réfugiés, violences policières , phonegate , hôpitaux ...)

http://deslivresetlalerte.fr/


Vendredi 16 novembre

18h00-21h00 salle Claire | Ouverture - Projection débat "Vigilance, engagement, résistance"

  • 18h : Projection du film "Meeting Snowden" de Flore Vasseur (49 mn, 2016)
  • 19h : Rencontre avec Anne Beaumanoir (médecin, résistante, Juste parmi les nations), Lionel Duroy (écrivain) et Mme la ministre Christiane Taubira.
    Animée par Daniel Ibanez (co-fondateur du salon, Affaire Lyon-Turin) et Denis Robert (journaliste, écrivain).

Samedi 17 novembre

14h00-14h45 salle Noire | Spectacle I Muvrini

Extraits de textes et polyphonies
I Muvrini (Les petits mouflons en corse) est un groupe de musique corse créé par les frères Alain et Jean-François Bernardini à la fin des années 1970.
Lors de leur tournée 2017 en France et en Belgique ils ont fait le choix engagé de faire monter sur scène les héros anonymes de la société civile : Céline Boussié et Valérie Pouilly à Agen , Ahmad Darkanzali à Tours, Pierre-Alain Mannoni et Hubert Jourdan à Aix, Florent Compain à Nancy

14h00-15h00 salle Claire | Des consommateurs suffisamment alertés ?

Pour sa 4e édition, le salon des livres de lanceurs d'alerte rend un hommage particulier aux revues Que choisir et Prescrire dont le rôle en matière d'alerte n'est plus à démontrer. Au même titre que le livre, la revue, en posant l'alerte par écrit, la qualifie. Arnaud de Blauwe (rédacteur en chef de Que choisir) et Bruno Toussaint (chef éditorial de Prescrire) nous expliqueront leur conception du rôle de protection des consommateurs.

Avec Arnaud de Blauwe (Que Choisir) et Bruno Toussaint (revue Prescrire)
Animée par Irène Frachon (pneumologue, affaire Mediator)

14h-15h Salle Pavillon | Tous sous surveillance

Et vous, avez-vous quelque chose à cacher ? La collecte de vos données personnelles ne vous dérange pas ? IMSI-Catchers, notes blanches, données GPS : la technologie ouvre des opportunités, inédites dans l'histoire, de contrôle social par nos dirigeants. Ces nouveaux enjeux appellent de nouveaux contre-pouvoirs. Existent-ils ? Comment s'assurer que la révolution technologique que nous traversons actuellement ne se transforme pas en cauchemar demain ?

Avec James Dunne (lanceur d'alerte, affaire Qosmos) et Camille Polloni (journaliste, Les Jours.fr)
Animée par Jacques Follorou (journaliste, Le Monde)

14h00-15h00 salle 3 | Décryptage : désobéir pour lancer l'alerte ?

Les lanceurs d'alerte sont parfois décrits comme faisant acte de désobéissance civile. Faut-il nécessairement désobéir pour lancer l'alerte ? A quelles conditions l'acte transgressif permet-il de mieux lancer l'alerte ? Et quelles conséquences pour le lanceur d'alerte ? Marc Crépon dont les travaux interrogent l'idée et les formes de violence en démocratie propose de réfléchir à ces questions.

Masterclasse de Marc Crépon (philosophe, ENS)
Animée Mahaut Fanchini (maîtresse de conférences en sciences de gestion, université Paris-Dauphine)

15h00-16h30 salle Noire | Migrations : quand la solidarité devient un délit

Tant de femmes et d'hommes poursuivis par la justice pour avoir aidé des personnes en détresse, pour avoir fait preuve de solidarité. Par quels mécanismes notre société a-t-elle pu renoncer à ses principes humanistes fondamentaux ? Le principe de fraternité, reconnu récemment par le Conseil constitutionnel, permettrait-il d'entrevoir le crépuscule du « délit de solidarité » ?

Avec Edmond Baudoin (artiste, auteur de BD), Christiane Hessel (militante des droits de l'Homme)
et Pierre-Alain Mannoni (enseignant-chercheur au CNRS, désobéissant civil)
Animée par Alexis Poulin (journaliste)

15h30-16h30 salle Claire | Décryptage : gagner après l'alerte

Les lanceurs d'alerte ne sont pas condamnés d'avance ! Ces combats en valent vraiment la peine et lorsqu'ils aboutissent, c'est toute la société qui en bénéficie. Qu'il s'agisse du retrait du Mediator ou du vote par le Parlement européen de l'interdiction de la pêche électrique, les combats d'Irène Frachon et de Claire Nouvian nous éclairent sur les ressorts d'une démarche victorieuse.

Avec Irène Frachon (affaire Mediator) et Claire Nouvian (association Bloom)
Animée par Daniel Ibanez (co-fondateur du salon, Affaire Lyon-Turin)

15h30-16h30 Salle 3 | Objets connectés : alerte sur les ondes

Avec l'explosion de l'usage des téléphones mobiles, antennes-relais, wifi, wimax, baby phones, bluetooth etc., les consommateurs sont-ils correctement informés face aux dépassements des seuils d'exposition des organismes des champs électromagnétiques liés à ces technologies sans fil ? Déjà plusieurs téléphones ont été retirés discrètement du marché pour dangerosité. Etat des lieux d'un scandale sanitaire en puissance…

Raoul Périchon (électrosensible, collectif COMBALINKY) et Pierre-Marie Théveniaud (Association les Robins des Toits)
Animée par Pierrick Bourgault (journaliste)

15h30-16h30 Salle Pavillon | Éditer l'alerte

Écrire l'alerte, c'est s'inscrire dans la chaîne rigoureuse de l'édition. C'est aussi prendre un risque, s'engager, entrer dans le temps long. De l'auteur jusqu'au lecteur, quelles sont les étapes pour éditer l'alerte ?

Avec Romain Perrusset (éditions Robert Laffont), Jean-Charles Gérard (éditions Max Milo) et Amélie Mougey (La Revue Dessinée)
et le témoignage vidéo d'un coopérant de justice ayant appartenu à la mafia corse
Animée par Gilles Bruey (co-fondateur du salon, librairie Le Presse Papier)

17h-18h Salle Pavillon | Faire face au lobby agroalimentaire

Les lobbies sont omniprésents dans la prise de décision publique. La démission de Nicolas Hulot du gouvernement l'a rappelé brutalement. L'industrie agroalimentaire n'est pas épargnée par le phénomène, bien au contraire. Quelles sont les méthodes utilisées par ces multinationales de l'alimentation ? Qui sont ceux qui s'y opposent ? Comment leur faire face pour qu' « assiette » ne rime plus avec « poison » ?

Avec Serge Hercberg (programme Nutriscore), Yasmine Motarjemi (lanceuse d'alerte, affaire Nestlé) et Isabelle Saporta (journaliste, RTL)
Animée par Alexandre Calvez (co-organisateur du salon)

17h-18h Salle 3 | Atelier : délivrer l'alerte

Présentation du guide du lanceur d'alerte du Défenseur des Droits. Des référents répondent à 5 témoignages de la salle avec orientations et conseils en direct. Un lanceur d'alerte est une personne qui veut signaler un danger ou un risque, mettre fin à une action illégale ou irrégulière en interpelant les pouvoirs en place ou en suscitant une prise de conscience. Les simples salariés ou citoyens engagés, se sentent souvent démunis et seuls. Cet atelier permet au public de rencontrer des experts pour être aiguillés dans leurs parcours.

Avec Elise Van Beneden (association Anticor), Nicolas Forissier (Collectif Metamorphosis) Raphaël Ruffier (Le Lanceur.fr)
et Carole Rouaud (co-organisatrice du salon et membre de l'association Anticor)

17h30-19h Salle Claire | Violences sexuelles : briser la loi du silence

Harcèlement, viol, intimidation, pédophilie, les agressions sexuelles et leurs auteurs se retrouvent dans toutes les activités. Politiques, sportives, religieuses, professionnelles toutes les sphères sont touchées. L'affaire Weinstein et le mouvement Time's Up ont marqué à l'orée de 2018 un tournant dans la prise de conscience des violences sexuelles. La flambée médiatique, soutenue par les réseaux sociaux (le #metoo) a permis l'expression des victimes. Toutes les victimes. Ces paroles libérées changeront-elles la situation à long terme ?

Avec Isabelle Attard (députée EELV du Calvados, affaire Denis Baupin), André Bescond (actrice et réalisatrice du film "Les chatouilles") et Alexandre Dussot-Hezez (association La Parole libérée)
Animée par Daphné Gastaldi (journaliste)

18h30-19h30 Salle Pavillon | Des associations pour construire l'alerte

Henri Pézerat, scientifique militant, dénonça les ravages de l'amiante. Son fils Pierre continue son œuvre. L'association Henri Pézerat se bat pour la santé des personnes en lien avec le travail et l'environnement. Comment des associations lancent l'alerte ? Et comment viennent-elles en aide aux victimes des grands scandales sanitaires ?

Avec Bruno Chareyron (CRIIRAD), Dominique Huez (médecin du travail), Geoffrey Livolsi (journaliste, cofondateur Disclose.ngo) et Annie Thébaud-Mony (chercheuse, association Henri Pézerat)
Animée par Daniel Ibanez (co-fondateur du salon, Affaire Lyon-Turin)


Dimanche 18 novembre

14h00-15h30 salle Noire | Alerte rouge sur l'hôpital

La situation de l'hôpital public en France se dégrade. Qu'il s'agisse des services des urgences saturés ou des dysfonctionnements récurrents du management, les patients et les personnels des hôpitaux sont en souffrance. Quelles sont les conséquences sur la santé des usagers ? Comment sortir de la course à la rentabilité ? Quelle voix donner au personnel soignant ? Les invités proposeront leurs solutions pour maintenir ce service public que tant de pays nous envient.

Avec Philippe Halimi (professeur de médecine), Patrick Pelloux (médecin, association des Médecins urgentistes de France) et Frédéric Pierru (sociologue, CNRS)
Animée par Caroline Chaumet (journaliste, réalisatrice, Passeursdalerte.org)

14h00-15h30 salle Claire | Journaliste d'investigation, un métier à risques

En 2017, 65 journalistes (incluant les journalistes professionnels, les non-professionnels ainsi que les collaborateurs de médias) ont été tués dans le monde parce qu'exerçant leur mission. Les assassinats successifs de Daphnée Caruana Galizia à Malte et de Ján Kuciak, en Slovaquie nous rappellent que le continent européen n'est pas épargné par le phénomène. Les journalistes d'investigation se considèrent-ils menacés? Comment se protège-t-on pour faire éclater une vérité qui dérange ? Témoignages de journalistes d'investigation.

Avec Antoine Deltour (lanceur d'alerte Luxleaks, soutien de The Signals), et Nicolas Vescovacci (journaliste, affaire Bolloré)
Animée par Tatiana Ventôse (journaliste youtubeuse, le Fil d'Actu)

14h00-15h30 salle Pavillon | Prohibition des drogues : alerte sur une criminalité légale ?

D'après l'ONU, la prohibition est un échec. La prohibition des drogues, ce dispositif légal, a-t-elle amélioré la santé publique ? Respecte-t-elle les droits fondamentaux ? Quid de la sécurité ? Si la réponse est non : faut-il lancer l'alerte ?

Bénédicte Desforges (ex-policière), Marc Fiévet (ex-agent infiltré de la Douane française)
Fabrice Olivet (association Auto-support des Usagers de Drogues - ASUD)
Animée par Fabrice Rizzoli (professeur de géopolitique critique des criminalités, association Crim'HALT)

15h30-16h30 salle 3 | Atelier : délivrer l'alerte

Présentation du guide du lanceur d'alerte du Défenseur des Droits. Des référents répondent à 5 témoignages de la salle avec orientations et conseils en direct. Un lanceur d'alerte est une personne qui veut signaler un danger ou un risque, mettre fin à une action illégale ou irrégulière en interpelant les pouvoirs en place ou en suscitant une prise de conscience. Les simples salariés ou citoyens engagés, se sentent souvent démunis et seuls. Cet atelier permet au public de rencontrer des experts pour être aiguillés dans leurs parcours.

Avec Raymond Avrillier (lanceur d'alerte), Fabrice Rizzoli (association Crim'HALT)
Mathilde Régis (Le Lanceur.fr) et Françoise Verchère (association Anticor)

16h-17h30 salle Noire | Projection-débat : "Moi, salarié lanceur d'alerte"

"Moi, salarié lanceur d'alerte" (documentaire de Pedro da Fonseca - Premières lignes, 35 mn).

Chacun d'eux, un jour, a pris la décision de rendre publiques les activités illégales de son employeur. Sans imaginer certainement à quel point cette décision allait durablement transformer leur existence. De salariés, ils sont devenus lanceurs d'alerte, avec toutes les difficultés professionnelles (procédure de licenciement, poursuites judiciaires) et personnelles que cela implique. Comment ont-ils vécu leur expérience ? Se sont-ils sentis piégés ? Se sont-ils sentis aidés ? Et si c'était à refaire ?

Avec Karim Ben Ali (ex-chauffeur poids lourds, affaire Arcelor-Mittal), Pedro da Fonseca (journaliste, Agence Premières lignes), Alain Gautier (syndicaliste, Affaire Vortex), Claire Hocquet (avocate)Jean Christophe Picard (association Anticor)
et Jean-Luc Touly (syndicaliste, affaire Veolia)
Animée par Carole Rouaud (co-organisatrice du salon)

16h-17h salle Pavillon | Dopage : vaincre l'omerta

Très régulièrement, la problématique du dopage revient sur le devant de l'actualité. Que ce soit dans le sport amateur ou professionnel, quelle que soit la discipline, l'ampleur du phénomène reste difficile à cerner en raison des difficultés à briser l'omerta. Christophe Bassons, cycliste professionnel dans les années 1990 et Laurent Benezech, ex-joueur du XV de France, ont eu le courage pour dénoncer le recours au dopage. Ils échangeront avec Marie-George Buffet, ministre de la Jeunesse et des sports lorsqu'a éclaté l'affaire Festina.

Avec Christophe Bassons (lanceur d'alerte, ex-Coureur cycliste), Laurent Benezech (ancien rugbyman)
et Mme la Ministre Marie-George Buffet
Animée par Alexandre Calvez (co-organisateur du salon)

16h-18h salle Claire | Police, où est le malaise

Les récentes statistiques et l'actualité nous interrogent sur le rôle de la police. Pression du chiffre, pression des médias, pression des citoyens, pression des dirigeants politiques, violence institutionnelle, quel est le rôle de la police dans une démocratie ; faut-il le redéfinir ? Au regard de l'affaire Benalla, quelle est la portée du devoir d'obéissance des fonctionnaires de police ? Quel équilibre entre protection des citoyens et protection des institutions ?

Avec Alexandre Langlois (syndicat VIGI - ministère de l'Intérieur / Police Nationale), Frédéric Ploquin (journaliste, Marianne)
et Omar Slaouti (comité Vérité et Justice pour Ali Ziri)
Animée par Christophe Grébert (journaliste)

17h30-18h30 salle Pavillon | Halte à l'obsolescence programmée ?

La surproduction et la surconsommation de produits conçus pour ne pas durer ont des conséquences écologiques insoutenables à long terme. L'obsolescence programmée retire par ailleurs aux citoyens la liberté de consommer de manière durable et responsable. Dans un monde aux ressources en cours d'épuisement, comment lutter contre les entreprises coupables d'obsolescence programmée ?

Dialogue entre Serge Latouche (professeur émérite d'économie) et Samuel Sauvage (association HOP)

18h-19h30 salle Noire | Protéger le lancement de l'alerte

Les affaires récentes (Dieselgate, Luxleaks, Panama Papers etc.) démontrent le rôle essentiel que jouent les lanceurs d'alerte dans la mise au jour d'activités portant préjudice à l'intérêt général et au bien-être des citoyens et de la société. En écho, la Loi Sapin II, la directive européenne pour la protection des lanceurs d'alerte, mais aussi la loi sur le secret des affaires, se télescopent. Faut-il protéger les lanceurs d'alertes ou protéger le droit de lancer l'alerte, d'informer ?

Avec Juan Branco (avocat, affaire Julian Assange), Francis Chateauraynaud (EHESS), et Serge Portelli (magistrat)
Animée par Daniel Ibanez (co-fondateur du salon, Affaire Lyon-Turin)

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64205
Source : message reçu le 21 mai 14h
Source : message reçu le 21 septembre 14h
Source : https://deslivresetlalerte.fr/des-livres-et-l…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir