Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 19 septembre 2018 à 19h

Arago la riposte - Banquet des libertés

Organisé par Le Souffle et Comité De Mobilisation D'Arago

Le 22 mai, en réponse aux résultats de Parcoursup qui viennent alors de tomber où près de 50% des lycéens n'ont reçu aucun voeux positifs, une centaine de personnes décident d'occuper le lycée Arago. Ce geste spontané s'inscrit également suite à une manifestation particulièrement violente où les CRS chargent à plusieurs reprises le cortège de tête, tabassant tout ce qui se trouve devant eux : jeunes masqués ou non, syndicalistes, personnes âgées.

Très vite les CRS encerclent le lycée, chargent les occupants, nassent, cassent, fichent... Les 102 personnes présentes dont une quarantaine de lycéens mineurs sont placés en garde à vue pendant 24h prolongée à 48h pour la plupart d'entres-eux tandis que les vices de procédure se multiplient.

Alors que le jugement de nombreux manifestants sont reportés en octobre et en décembre, d'autres, mis en examens, sont toujours dans le flou total. Il ne s'agit plus ici d'un simple fait divers mais bien d'une affaire politique où tout est mis en oeuvre pour museler la contestation, réduire au silence les lycéens et les étudiants.

Parce que la politisation de la jeunesse est un danger pour le pouvoir, soyons nombreux à ce #BanquetDesLibertés, banquet participatif où chacun est invité à apporter ce qu'il a. Faisons bloc face à la répression policière et face à la justice d'État !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/63850
Source : https://www.facebook.com/events/4685812836353…


Reprise des Rondes et Banquet des libertés

en soutien aux interpellé-e-s du Lycée Arago et du 22 Mai

En soutien aux 102 interpellé.e.s d'Arago

Banquet des libertés

mercredi 19 septembre 19h à 21h
devant le lycée Arago 4, place de la Nation 75012 Paris

Contre les violences policières et contre la répression judiciaire du mouvement social lycéen et étudiant en lutte contre la loi ORE (Parcousup)

Le 22 mai dernier, suite à la manifestation de la fonction publique, 102 personnes dont une quarantaine de mineurs sont interpellées dans le lycée Arago qu'ils occupaient afin d'organiser pacifiquement une assemblée générale.

Leur garde à vue, prolongée par une nuit au dépôt et un déferrement au parquet pour la plupart d'entre eux, sera particulièrement indigne, longue (48h en moyenne) et entachée d'erreurs de procédures.

A ce jour, le jugement d'une dizaine de manifestants a été reporté en décembre (4 décembre) alors que les avocats ont mis en avant le caractère politique de l'affaire et argué de ce fait l'incompétence du tribunal de grande instance. La question sera délibérée le 19 octobre.

D'autres procès auront lieu en octobre.

Certains mineurs ont eu des rappels à la loi, des alternatives aux poursuites et 14 autres sont mis en examen dans l'attente d'un procès qui n'aura pas lieu avant plusieurs mois.

En revanche, quasiment tous ces jeunes lycéens ont fait l'objet d'un fichage photo, digital et parfois ADN.

Nous dénonçons les sanctions particulièrement sévères eu égard aux faits qui leur sont reprochés, lourdes de conséquences pénales, sociales et psychologiques.

Le gouvernement joue la carte de l'intimidation en usant de la violence policière et judiciaire pour réprimer toute contestation politique et ce, même auprès des plus jeunes.

Rejoignez la Ronde et le banquet des libertés du mercredi 19 septembre

C'est à 19h devant le Lycée Arago, 4 place de la Nation (Paris 12e) !

Non aux répressions policière et judiciaire !
Suivre, soutenir et rejoindre le comité :

Banquet participatif pour lequel chacun est invité à apporter sa contribution (plats, boissons, verres, etc.)

Source : message reçu sur Prep.Coord.Nat le 10 septembre 23h
Source: confirmation reçue le 8 septembre 12h
Source : https://www.facebook.com/pg/arago22mai/posts/…
Source : message reçu le 3 septembre 21h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir