Réagir (4)EnvoyeriCalPartager

mardi 3 juillet 2018 à 14h

3 parties : 1 2 3

Rassemblement devant le ministère de l'éducation

Contre la réforme du lycée et la loi ORE

Rassemblement initié par l'AG des professeurs de philosophie de l'Académie de Créteil, rejoints par leurs collègues des Académie de Paris et Versailles, et par les professeurs de SES de l'Académie de Créteil.

Appel de l'AG des professeurs de philosophie de l'Académie de Créteil, le 20 juin :

Considérant la gravité extrême de la situation qui, pour la première fois, acte que le baccalauréat n'est plus le premier diplôme universitaire,
Étant donné que nos élèves et leurs familles sont dans l'angoisse face à l'entrée dans l'enseignement supérieur,
Étant donné la destruction sans précédent de tout enseignement égalitaire et de qualité prévue par la réforme du lycée et la loi ORE,
Étant donné enfin la répression extrêmement brutale qui s'est abattue sur les lycéens et les étudiants mobilisés contre la sélection à L'Université,
Nous exigeons la retrait de la loi sur la réforme du baccalauréat et la loi ORE. Nous appelons tous les collègues professeurs de philosophie et de toutes les disciplines à un rassemblement devant le ministère de l'éducation le mardi 3 juillet.

Vous pouvez trouver les autres motions appelant à ce rassemblement ci-dessous

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/63312
Source : https://www.facebook.com/events/2514074587734…


1 2 3

Motion adoptée par les professeur.e.s de philosophie

de l'académie de Paris à la suite des motions de Créteil, Amiens et Orléans-Tours - 21 juin 2018

Cette motion reprend celle des correcteurs de SES de l'académie de Créteil, ci-dessous.

Les professeur.e. s de philosophie de l'académie de Paris, à la suite de leurs collègues des académies de Créteil, Amiens et Orléans-Tours,

  • Considérant la gravité de la situation qui, pour la première fois, acte que le baccalauréat n'est plus, de fait, le premier grade universitaire,
  • Etant donné que nos élèves et leurs familles sont dans de grandes inquiétudes face à l'entrée dans l'enseignement supérieur,
  • Etant donnée la logique de destruction de tout enseignement égalitaire et de qualité prévue par la réforme du lycée et la loi ORE,
  • Etant donné le caractère délétère de la mise en concurrence des disciplines et donc des collègues entre eux,
  • Etant donnée enfin la répression extrêmement brutale qui s'est abattue sur les lycéen. ne.s et les étudiant.e.s mobilisés contre la sélection à l'Université,

Nous exigeons le retrait de la loi sur la réforme du baccalauréat et la loi ORE, et l'élaboration d'un nouveau projet, après concertation réelle avec l'ensemble des enseignants, qui ré-introduise un cadrage national.

Pour cela, nous appelons tous les collègues professeur.e.s de philosophie et de toutes les disciplines à un rassemblement devant le ministère de l'éducation le mardi 3 juillet.

De plus, certains d'entre nous ont déclaré leur intention de sur-évaluer les copies de philosophie afin de protester symboliquement contre la logique d'hyper-sélection mise en œuvre par Parcours Sup. Ils appellent leurs collègues à suivre ce mouvement.

Source : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?ar…


1 2 3

Motion adoptée par les profs de SES

correcteurs du baccalauréat dans l'Académie de Créteil, avant leur réunion d'entente ce matin.

  • Face à la remise en cause du baccalauréat comme premier diplôme universitaire,
  • Constatant dès à présent les effets de la loi ORE et de la procédure Parcoursup, qui renforcent les inégalités dans l'accès à l'enseignement supérieur et démultiplient l'inquiétude des élèves et de leurs familles,
  • Face au projet de réforme du baccalauréat, et au recul sans précédent des épreuves nationales et anonymes, principales garantes de la valeur du diplôme, et de la continuité du service public d'éducation,
  • Face au projet de réforme du lycée, qui risque de renforcer les disparités dans l'offre scolaire et les inégalités dans les parcours scolaires,
  • Face au risque de suppression des séries générales, entraînant la disparition de la série ES,
  • Face aux suppressions de postes annoncées et à l'accroissement de la précarité, qui touche déjà nombre de nos collègues,
  • Constatant la répression brutale qui s'est abattue sur les lycéens et les étudiants mobilisés,

Nous exigeons le retrait des projets de réforme du baccalauréat et du lycée, ainsi que l'abrogation de la loi ORE.

Nous, professeurs de SES, rejoignons l'appel lancé par nos collègues professeurs de philosophie, à un rassemblement devant le ministère de l'éducation le mardi 3 juillet.

Créteil, le 22 juin 2018

Environ 160 personnes présentes.

4 votes contre.

Source : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?ar…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Par moderateur, le 30/06/2018 à 09:58

Super! C'est mis à jour. Merci.

Par Anonyme, le 30/06/2018 à 09:56

Je pense que les infos seront disponibles ici : https://www.facebook.com/events/251407458773458/

Par moderateur, le 29/06/2018 à 15:34

Merci! C'est mis à jour.
Auriez vous un lien vers une page web pour confirmer?

Par Anonyme, le 29/06/2018 à 15:30

La déclaration a été faite pour 14h, angle des rues Bellechasse et Las Cases