thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 27 juin 2018 à 19h30

Débattons ensemble

Comment résister à tous les mauvais coups de Macron !

Tri social,
ventes des services publics,
offensive contre les retraites et la sécurité sociale

Macron assume depuis son élection être sans pitié avec les plus vulnérables, méprisant envers les salarié·e·s et serviteur zélé des plus riches. Démantèlement du code du travail, suppression de l'ISF, réduction de l'APL et augmentation de la CSG, sélection sociale à l'entrée de l'université, loi Collomb contre le droit d'asile et l'immigration, les régressions se multiplient depuis un an. Aujourd'hui, Macron s'attaque au service public et notamment à celui du transport en tentant de démanteler la SNCF. Pour les quartiers populaires, il vient d'acter leur abandon pur et net en refusant un engagement financier à la hauteur des besoins. Déjà, il annonce les prochaines offensives contre les retraites et la sécurité sociale.

La grande manifestation unitaire du 26 mai a permis de montrer notre détermination pour nous opposer à ce projet de société. La grève des cheminot·e·s engagée depuis plus de deux mois est un exemple et il faut dire avec elles et eux : stop à Macron !

Comment porter la riposte populaire au niveau nécessaire pour faire reculer Macron ?

Avec nos expériences diverses dans les secteurs associatifs, syndicaux et politiques nous appelons à la mobilisation contre les effets délétères des politiques autoritaires et ultralibérales. Dans notre ville, les résistances s'organisent dans les écoles, les lycées, à la Fac de Créteil, à Mondor, aux finances publiques, dans les quartiers populaires, à Créteil Soleil ...

Dans notre diversité, nous sommes porteurs de projets alternatifs pour notre société.

Les jeunes en première ligne :

tri social de PARCOURSUP, précarité, discriminations dans les quartiers populaires et relégation urbaine, racismes, violences policières, stigmatisation des étrangers et chasse aux sanspapiers : quelles réponses de la jeunesse, quelles solidarités ?

Défendre nos services publics :

contre-réformes des services publics du transport, de l'éducation, de la santé, de l'emploi et des finances publiques : quelles luttes, quelles convergences, quelles propositions ?

Des actrices et acteurs des secteurs en lutte viendront témoigner.

En solidarité avec les Cheminot·e·s, une collecte sera organisée pour soutenir leur mouvement de grève

Avec le soutien des organisations suivantes :

Groupes d'action de la FI de Créteil, Nouveau Parti Anticapitaliste de Créteil, Section de Créteil du Parti Communiste Français, Union Syndicale Solidaires Créteil

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/63186
Source : message reçu le 16 juin 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir