thème : sans-papiers
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 20 juin 2018 à 17h

Séance du séminaire IIAC-EHESS - Non lieux de l'exil

« Voix de l'exil »

La 8ème et dernière séance du séminaire Non-lieux de l'exil - IIAC (EHESS-CNRS) aura lieu le mercredi 20 juin 2018 de 17 à 20h

Entrée libre

  • Présentation de l'ouvrage La voix de ceux qui crient (Albin Michel 2018), de/par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky - dialogue avec Marie DARIEUSSECQ, écrivain.
  • Présentation du court métrage Entre-retiens, de/par Beraat GOKKUS (Maison des Journalistes) _ dialogue avec Emilie Da Lage (U.de Lille)
  • Lecture de poèmes de/par Hassan YASSIN - dialogue avec Chowra Makaremi (CNRS, IRIS-EHESS)

Modération : Chowra Makaremi & Alexandra Galitzine-Loumpet

Présentation des intervenants

Emilie Da Lage est chercheuse en sciences de l'Information et de la Communication à l'Université de Lille-SHS, laboratoire Geriico. Ses travaux portent sur les pratiques musicales en situation d'exil et de migrations. Elle a coordonné en 2016-2017 un programme de recherche-action financé par la MESHS-Lille « Créativité et migration en situation d'encampement » et a produit une installation sonore de ses recherches à Grande-Synthe https://soundcloud.com/emilie-da-lage/mood-of…

Marie Darrieussecq est née au Pays Basque. Elle est écrivain et psychanalyste. Elle vit plutôt à Paris.

Beraat Gökkus est un réalisateur et journaliste turc en exil accueilli par la Maison des Journalistes depuis aout 2017. Il a été responsable du service informations internationales du journal Meydan, fermé à la suite du coup d'Etat manqué du 15 Juillet 2016. Depuis son exil, il a réalisé deux courts métrages, dont « Breakfast of Champions » qui a gagné deux prix dans les festivals Berlin Independent Film Festival 2018 et Berlin Short Film Festival 2017 et Entre-retiens (2018)

Chowra Makaremi est anthropologue, chargée de recherche CNRS à l'IRIS. Ses travaux portent sur l'anthropologie de l'Etat, les formes juridiques et ordinaires de la violence et l'expérience intime qu'en font les sujets, notamment en situation d'exil. Ils s'articulent autour de deux thèmes : Une ethnographie des expériences migratoires et une anthropologie de la violence qui s'attache aux constructions d'une mémoire de la violence post-révolutionnaire en Iran. Elle est membre de l'ANR Babels.

Marie-Caroline Saglio Yatzimirsky est professeur des Universités en anthropologie de l'Asie du Sud à l'INALCO, chercheur au CESSMA et psychologue clinicienne auprès de demandeurs d'asile depuis 2010 (Consultation de psycho traumatologie, hôpital Avicenne 93). Elle a coordonné l'ANR SETUP (2007-2010),le programme Réfugiés, Villes, Santé Mentale (2014-2015) et coordonne aujourd'hui le programme ANR LIMINAL (Linguistic and Intercultural Mediations in a context of International Migrations).

Hassan Yassin est poète et écrivain, né au Soudan. Enseignant diplômé de kung-fu pour les enfants au Soudan, il y militait pour l'accès des enfants pauvres aux médicaments. Opposant du gouvernement soudanais ciblé par la répression, il vit en France depuis 2016.

Carnet de recherche : http://nle.hypotheses.org/ et facebook associé : https://www.facebook.com/NonLieuxDelExil/

image attachment

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/63126
Source : message reçu Terra 14 juin 08h
Source : message reçu Terra 18 juin 08h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir