Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

mercredi 13 juin 2018 à 14h30

Rassemblement

4 jours pour les écoles de Maisons-Alfort et Vincennes

appel commun 94 SNUDI-FO, SE-UNSA, SNUipp-FSU, CGT-Educ'Action

ors du CDEN du 16 février a été confirmé que les écoles de 45 communes (sur les 47 du département) fonctionneraient sur 4 jours à la rentrée. Nos organisations ont voté POUR les 31 passages à 4 jours pour septembre 2018 (qui s'ajoutent aux 14 communes déjà à 4 jours depuis la rentrée 2017).

L'entêtement des maires de Vincennes et Maisons-Alfort, à maintenir les 4 jours et demi contre l'avis des conseils d'écoles, représentant enseignants et parents, ainsi que des agents territoriaux, est inacceptable.

Le 28 mars, avec les collègues de ces 2 villes et les parents rassemblés devant la DSDEN, nous nous sommes adressés ensemble à la DASEN pour qu'à l'instar du DASEN du 95 (qui est intervenu auprès du Maire de Cergy et obtenu le passage à 4 jours dans une situation similaire), les responsables de l'Education nationale, nos employeurs, prennent leurs responsabilités en intervenant auprès de ces 2 maires. Cette demande est restée sans réponse.

Rappelons le vœu commun présenté par le SNUDI-FO, le SNUipp-FSU, le SE-UNSA et la CGT

Educ'Action qui a été adopté par le CDEN du 16 février " La grande majorité des conseils d'écoles des villes de Vincennes et de Maisons-Alfort se sont prononcés en faveur d'un rythme scolaire de 4 jours à partir de la rentrée scolaire 2018.

Dans un souci de cohérence organisationnelle et d'équité pour tous les écoliers de Vincennes, de Maisons-Al fort et du département, nous vous sollicitons pour intercéder auprès de Madame le Maire de Vincennes, et de Monsieur le Maire de Maisons-Alfort, afin qu'ils mettent en place dès la rentrée 2018, les mêmes rythmes scolaires sur quatre jours, dans toutes les écoles vincennoises et maisonnaises, comme dans celles des autres communes du Val de Marne.

Le CDEN s'associe à la requête des directions d'écoles de ces 2 villes ainsi que des représentants des personnels de la FNEC FP-FO, de la FSU, de l'Unsa Education et de la CGT Educ'action et vous demandent donc, madame la Directrice Académique, monsieur le Préfet, d'intervenir auprès des maires de ces 2 communes pour qu'ils respectent le vote des conseils d'écoles et formulent la demande de dérogation auprès de la Direction Académique. "

Nous ne pouvons nous résigner à ce que les responsables de l'Education Nationale entérinent une situation rejetée par les enseignants et les parents. Nous nous adressons à toutes et à tous :

Les enseignants de Maisons-Alfort et de Vincennes, les conseils d'école de ces 2 communes doivent être entendus !

Monsieur le Ministre doit imposer les 4 jours à Vincennes et à Maisons-Alfort pour que les 38 écoles de ces 2 communes ne soient pas maintenues dans un rythme différent des 600 autres écoles du département.

Rassemblons-nous massivement devant le ministère (M° Solférino) à 14h30 pour exiger les 4 jours à Vincennes et Maisons-Alfort. Dans toutes les écoles invitons les parents à être présents à nos côtés.

Une audience est demandée au ministère

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/63056
Source : http://www.cgt-educaction94.org/spip.php?arti…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Par Anonyme, le 12/06/2018 à 20:38

La semaine de 4,5 jours à été votée par les parents d'élèves, ne l'oubliez pas.