thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 6 novembre 2018 à 19h

2 parties : 1 2

Réunion du Groupe Multiprofessionnel des Prisons - GMP

Trajectoires de galères, trajectoires prisons - Vers d'autres lieux de vies - Vers d'autres lieux de sortie et de réinsertion

Groupe Multiprofessionnel des Prisons

Invitation à la prochaine séance
Mardi 6 novembre 2018 de 19h00 à 22h00

Première partie :

Échange d'informations.

Deuxième partie :

"Trajectoires de galères, trajectoires prisons - Vers d'autres lieux de vies - Vers d'autres lieux de sortie et de réinsertion"

Nous nous sommes souvent demandé au GMP où peuvent se poser pour des périodes, voire des temps de vie non limités dans le temps et par les contraintes financières, les personnes en difficultés, qui n'y arrivent pas toute seules et sans accrocs dans le monde tel qu'il est. Leurs trajectoires sont bien souvent marquées par la prison, que certaines y aient déjà été, risquent encore d'y aller ou en sortent juste. Ces personnes, par défaut de possibilités et de structures d'accueil adaptées, par défaut de "lieux de vie" adaptés, sont incarcérées parfois à répétition pour des délits mineurs liés à la précarité de leurs conditions de vie, à des problèmes aussi de santé mentale pour certains.

Différents dispositifs existent, certains alternatifs à l'incarcération pour des personnes encore sous écrou, d'autres d'hébergements d'urgence, ne concernant d'ailleurs pas spécifiquement les sortants de prison.

Peu de solutions sont pérennes et toutes sont plus ou moins limitées par des contraintes financières qui limitent de fait les durées possibles de prises en charge et mettent les bénéficiaires en position d'assistés.

Nous avons demandé à des responsables chez Emmaüs France de venir nous parler de la vision qu'ils ont de cet état de choses et des réponses apportées depuis maintenant des dizaines et d'années par Emmaüs et celles qu'ils expérimentent pour notamment les personnes sortant de prison, ou ayant connu la prison et risquant d'y tomber à nouveau.

Avec Marion Moulin : "Le modèle des communautés autogérées et autosubsistantes"

Marion Moulin est chargée de mission justice/prison au sein d'Emmaüs France. Sa mission est d'accompagner les structures accueillant un public justice et des porteurs de projets, animation de réseau, plaidoyer politique et veille thématique. Auparavant, dans le cadre CASP-ARAPEJ, elle a été consultante en accès au droit en milieu pénitentiaire après des personnes incarcérées avec une forte dominante en droit des étrangers, (titres de séjour, nationalité, asile).

Et Pierre-Olivier Lucas : "Les sas de réinsertion par l'agriculture - Le modèle de la ferme de Moyembrie"

Il est porteur de projet chez Emmaüs France dans le cadre de leur projet d'essaimage du modèle de la ferme de Moyembrie. Il est également chargé de développement et des partenariats au sein de l'association Justice Deuxième Chance qui a comme mission de lutter contre la récidive grâce au vecteur de l'emploi et qui accompagne donc des personnes placées sous main de justice dans leur retour à l'emploi. Il est membre du bureau du GMP.

À mardi,
Le bureau du GMP

COMMENT S'Y RENDRE ?

Métro/tram : station Porte d'Orléans. (Prendre la sortie boulevard Jourdan et aller vers la gauche) ou
RER B : station Cité universitaire.
Prendre vers la droite à la sortie, 5 minutes sur le même côté du boulevard).

HORAIRES

Il est souhaitable que la séance commence à l'heure, 19h00, pour éviter de finir trop tardivement ! La séance prend fin à 22h00 précisément, mais les discussions informelles peuvent se poursuivre ensuite.

NOUS CONTACTER

Si vous souhaitez poser une question sur cette séance ou sur tout autre sujet, une seule adresse : groupeexmultiprofessexionnelprisonex@gmail.com

N'oubliez pas de faire aussi un tour sur le site :
https://gmprison.wordpress.com

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/62811
Source : liste de diffusion infozone, reçu le 31 octobre 14h


Réunion du Groupe Multiprofessionnel des Prisons - GMP

Créé en 1974, le GMP se veut comme un lieu d'échanges et de réflexions entre professionnel-le-s et militant-e-s du monde carcéral.

Ancien-ne-s détenu-e-s, médecins, psychologues, professeur-e-s, travailleur-se-s sociaux, policier-e-s, avocat-e-s, magistrat-e-s, étudiant-e-s, bénévoles ou simples curieux-ses trouvent ici l'occasion d'évoquer et de confronter leurs expériences sensibles ou abstraites, immédiates ou distantes, actuelles ou anciennes, de la prison.

Rassemblé tous les premiers mardis du mois, le collectif se propose de mettre en commun les pratiques et visions de chacun-e sur l'institution pénitentiaire. Le projet du GMP réside dans la mise en lien des intervenenant-e-s, dans l'élaboration d'un savoir partagé et dans l'entretien d'une dynamique critique vis à vis de l'institution.

Les réunions du collectif sont ouvertes à tou-te-s, sans conditions. Aucun pré-requis militant ou professionnel n'est nécessaire, chacun des membres a un regard à faire valoir. La qualité de membre s'obtient par la seule présence.
Collectif libre et gratuit.

Chaque séance du GMP porte la focale sur un sujet particulier.

Pour connaître le thème du mois, rendez-vous sur le site du collectif :
https://gmprison.wordpress.com/

Source : message reçu le 14 janvier 16h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir