thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 18 mai 2018 à 19h

2 parties : 1 2

Annulé

Nous avons dû annuler l'évènement

Comité de rédaction de RévolutionPermanente.fr

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/61453
Source : message reçu le 17 mai 10h


Sous les pavés, la grève

Mai 68. Sous les pavés, la révolution !

68 ? La plus grande grève du mouvement ouvrier au niveau hexagonal. Mais aussi, plus largement, un mouvement international qui déborde l'année 68 et qui s'étend sur toute la décennie suivante.

Certain.e.s vont commémorer 68. Sur fond de colère cheminote et étudiante, nous choisissons de renouer avec « l'esprit de mai » en le déclinant autour d'autant de questions et de rencontres avec des auteur.e.s et militat.e.s qui seront des points d'appui, 50 ans après, pour ce qui s'annonce comme un joli printemps 2018 contre Macron et son monde.

Cycle de rencontres organisé par RévolutionPermanente

  • Vendredi 13 avril - 19h00 « Sous les pavés, la grève »,
    avec Ludivine Bantigny (auteure de 1968. Des grands soirs en petits matins, Seuil)
    -> Au Pavillon, 54 Rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis. M° Porte de Saint Denis
  • Vendredi 27 avril - 19h00 « Quand mai dure 12 ans. 68 en Italie »,
    avec Alessandro Stella (auteur de Années de rêves et de plomb. Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980), Agone),
    -> Librairie Résistances. 4, Villa Compoint. M° Brochant ou G. Môquet
  • Vendredi 11 mai - 19h00 « 68, les corps et les femmes »,
    avec Fabienne Lauret (auteure de L'envers de Flins. Une féministe révolutionnaire à l'atelier Syllepse), -> Librairie Résistances. 4, Villa Compoint. M° Brochant ou G. Môquet
  • Vendredi 18 mai - 19h00 « 68, une répétition générale ? »,
    avec Emmanuel Barot (auteur de Marx au pays des soviets, LVB),
    -> Librairie Résistances. 4, Villa Compoint. M° Brochant ou G. Môquet

Source : https://www.facebook.com/events/8134816855242…
Source : message reçu le 9 avril 19h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir