thème : sexisme
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 4 mai 2018 à 19h

Rencontre avec la nouvelle maison Métagraphes

en présence de l'une des éditrices Dawud et de Kiyemis pour son recueil de poèmes A nos humanités révoltées - 19h

"Créée par trois femmes queers noire, arabe et blanche, métagraphes est une maison d'édition associative et indépendante. Si notre catalogue s'oriente autour des littératures et des essais, il se nourrit aussi de notre volonté d'interroger et de dépasser les distinctions littéraires, artistiques et militantes." A ce jour, deux titres viennent d'être publiés : le roman La morsure du coquelicot, de Sarah Haidar ; et le recueil de poèmes A nos humanités révoltées, de Kiyémis.

Métagraphes se veut :

  • intersectionnelle : nous défendons une vision articulant les rapports de domination et un engagement féministe, queer, décolonial, antiraciste, anticlassiste, anticapitaliste. Nous revendiquons également la nécessité de prendre en compte les positions depuis lesquelles « nous » (éditrices comme auteurs-trices) parlons et les enjeux de pouvoir qui en découlent.
  • hybride : notre engagement est autant littéraire que militant. Nous souhaitons diffuser des voix plurielles, explorer l'hybridité et la métamorphose des formes et proposer des écritures polysémiques. Bref, nous voulons de l'équivoque, du doute, de la multiplicité.
  • lente : le caractère industriel de l'objet livre n'empêche pas de le penser dans une perspective artisanale. Nous faisons le choix de la lenteur parce qu'elle est pour nous synonyme de responsabilité (y compris écologique) face à la surproduction éditoriale et à l'hyper-rentabilité. métagraphes est une association à but non-lucratif : nous sommes à la recherche d'un équilibre (également économique) mais nous refusons d'entrer dans une logique de profits à court terme pour trouver cette stabilité. En somme, nous décidons de « prendre le temps » (de travailler avec les auteurs-trices, de les accompagner, d'assurer un suivi autour de l'objet livre, de lui donner une visibilité durable, etc.).
  • solidaire : nous voulons participer au renforcement d'une solidarité entre les acteurs-trices du livre (professionnel-le-s comme lecteurs-trices) et travailler dans l'indépendance et la bienveillance. À ce titre, nous entamons une réflexion sur le montant des droits d'auteur-trice car ce dernier participe de leur précarisation croissante. Enfin, et bien que nous proposons une plateforme de vente en ligne (nous expliquons ce choix ici), nous n'envisageons pas un travail sans les librairies, lieux d'émulation et de circulation des livres comme des idées toujours nécessaires.
  • incisive : nous voulons publier des textes tranchants, qui dessinent des espaces de résistance autant qu'ils ouvrent des perspectives de changement. Nous défendons une posture radicalement critique, ancrée dans notre envie d'« autre chose » !"

https://static.wixstatic.com/media/43cb63_6eb3a70583404a87abb8597588a0f4b2~mv2.jpg/v1/fill/w_323,h_500,al_c,q_80/43cb63_6eb3a70583404a87abb8597588a0f4b2~mv2.jpg

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/61416
Source : http://www.violetteandco.com/librairie/spip.p…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir