Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 11 mars 2018 à 11h

L'Europe et ses voisins :

gestion « concertée » ou gestion coloniale des questions migratoires ?

Rencontre-débat dans le cadre du salon anticolonial et antiraciste (salle Club)

Avec la participation de :

  • Alain Morice, Anthropologue, URMIS (Unité de Recherches Migrations et Société), CNRS
  • Pauline Brücker, doctorante au CERI (Centre de recherche internationale)/Sciences-Po Paris
  • François Guigon, co-président de la FASTI

Depuis le début des années 2000, l'Union Européenne négocie des accords avec les pays d'émigration et de transit afin d'empêcher les migrant-e-s d'arriver sur le sol européen et d'expulser celles et ceux qui réussissent néanmoins à y pénétrer. Des accords de Cotonou de 2000 à la récente déclaration UE/Turquie, l'objectif est le même : celui de transformer ces pays tiers en gendarmes de l'Europe, peu importe que les trajectoires des migrant-e-s s'en trouvent de plus en plus longues et périlleuses. Puisque ces « négociations » ne se font pas d' « égal à égal » et que des instruments financiers et diplomatiques entrent en jeu, les ressorts coloniaux de ces accords méritent d'être analysés et connus du grand public.

En quoi les accords migratoires entre l'Union Européenne et les pays tiers relèvent-ils du colonialisme ? Quels en sont les impacts sur les premier-e-s concerné-e-s et leurs projets de migration ?

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/60517
Source : message reçu le 5 mars 15h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir