thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 3 février 2018 à 18h

Projection-débat

« Pub&cité: Quand la pub achète nos villes »

Dans le cadre de la mobilisation nationale STOP-PUB VIDÉO, le groupe local RAP Paris vous invite à une projection-débat sur le thème de la place des publicités numériques dans la ville :

Reportage « Pub&cité: Quand la pub achète nos villes » (26mn)
Un documentaire dé 26mn de Viviane de Laveleye et Xavier Ziomek.

Synopsis : Bruxelles a vu arriver en 2017 sur ses trottoirs les écrans led de Clear Channel. Ces écrans digitaux viennent s'ajouter au flot d'affiches publicitaires qui nous accompagnent au quotidien lors de nos déambulations urbaines. À la différence de la publicité télévisée, radio, papier ou web qui est conditionnée à une démarche de consommation du média en question, la publicité dans l'espace public impose sa présence à tous et à tout moment. Ses recettes sont certes une source de revenus pour les communes, les afficheurs et les annonceurs. Toutefois, le citoyen, cible de cette publicité, ne devrait-il pas avoir son mot à dire quant à l'utilisation qui est faite de son cerveau plutôt que de laisser la ville, les gestionnaires de mobilier urbain et les publicitaires faire leurs affaires à ses dépens ?

Les échanges suite à la projection concerneront surtout le Règlement local de publicité de Paris et la place des pub vidéos au sein des espaces publics. Résistance à l'agression publicitaire animera les débats. Toute personne, collectif, association intéressé pour échanger et organiser des luttes contre ces écrans dans nos rue est la bienvenue.

L'entrée est gratuite et sera poursuivi d'un petit buffet partagé. Nous préparerons de quoi grignoter après la projection, mais n'hésitez pas à ramener votre spécialité à partager si vous le souhaitez !

En espérant vous voir nombreuses et nombreux à cette occasion,

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/59804
Source : https://antipub.org/paris-projection-debat-de…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir