thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 25 juin 2008 à 19h45

China blues - Voyage au pays de l’harmonie précaire

Débat en présence des auteurs Charles Reeve et Hsi Hsuan-Wou

débat au CICP | 21ter rue Voltaire | Paris 11e

  • Auteur : Charles Reeve, Hsi Hsuan-wou
  • Éditeur :Verticales
  • 2008 | 288 p. | 22.00 euros

Ensemble, Charles Reeve et Hsi Hsuan-Wou ont écrit un récit de voyage sur le capitalisme à la chinoise, Bureaucratie, bagnes et business (L’insomniaque, 1997). China blues est la suite de ce voyage, dix ans après.
On y rencontre, successivement, la chauffeuse de bus qui occupe tous ses loisirs à bavarder sur la Toile ; l’ouvrier au chômage qui organise la résistance à la destruction de son immeuble où doit être érigé le futur siège de la télévision centrale ; la militante de Green Peace Chine, parfaite représentante d’une des ONGOG (Organisation non gouvernementale organisée par le gouvernement !) qui pullulent aujourd’hui en Chine ; le loueur de vélos qui attend les bulldozers dans un des plus anciens quartiers de Pékin peu à peu détruit par le grand chantier des futurs Jeux olympiques ; le petit marchand de melons à la sauvette qui est au courant des révoltes dans les banlieues françaises et qui dénonce l’incurie des chefs du Parti ; l’ancien chanteur de rock de Hong Kong qui réalise des courts métrages pour défendre les droits des paysans ; l’ancien prisonnier qui explique que les camps de travail restent un outil indispensable au maintien de l’ordre social ; le SDF chinois de Paris qui raconte ses tribulations depuis qu’ils s’est fait escroquer par un passeur membre d’une des mafias chinoises ; le jeune producteur de cinéma branché qui croit à la nécessité du maintien d’un État fort, etc.

En tout, une trentaine de dialogues, accompagnés de nombreux documents originaux, brossent un tableau saisissant de la Chine, atelier du monde, pays de la « croissance » à deux chiffres, de la surexploitation des paysans déracinés, immigrés de l’intérieur, et de la répression brutale du moindre mouvement de protestation.

Source : http://www.librairie-quilombo.org/China-blues

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/5965

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir