thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 21 janvier 2018 à 19h

Soirée de soutien pour le camion collectif

« Le camion est mort ! Vive le camion ! » Le camion collectif d'entraide, de récup' bio et de distribution gratuite voudrait reprendre ses activités... Rencontre avec le collectif et concert au cicp

Le camion est mort, vive le camion !

À quoi sert le camion ?

Il sert à tout.es et à chacun.e : il sert et il a servi aux déménagements, aux récupérations chez les encombrants, à l'approvisionnement des cantines populaires et des repas de soutien ;
II a servi à mettre à l'abri les affaires des Roms, des Baras, et de nos maisons, tous expulsés au petit matin par la police de la mairie ou de l'état ;
Enfin il a servi et il servira à la Récup Bio de Rungis.

L'idée est née en janvier 2013, au Transfo, lorsqu'un groupe de gens a mis sur pied le « Resto des 2 Communes », une cantine populaire à prix libre. Et l'idée (encore une !) est venue de démarcher les Fournisseurs Bio de Rungis.

Et ça a marché !!!! Avec ou sans repas de soutien, avec ou sans cantine, il y a toujours du surplus, beaucoup et plein de bonnes choses, si bien qu'on a décidé de faire une distribution hebdomadaire dans les quartiers de Montreuil qui a fini par concerner de centaines de personnes.

Maintenant, il n'y a plus de camion collectif. Ca serait dommage que tout ça s'écroule, alors que c'est à nous de faire en sorte que ça continue de plus belle.

C'est pour ça que nous organisons une soirée le 21 janvier 2018 à 19h au Cicp :

  • Rencontre avec le Collectif du camion
  • Table de presse
  • Musique

A l'affiche :

  • Apeupresk ( Approximativo-punk, Bagnontreuil )
  • AleX et les PiéTonS (Ska - punk - rock - musette, Paris)
  • Union Jack ( Punk-rock, Paris/banlieue)

Pour avoir plus d'info sur le camion : intrepexide-camioncoexllectif@riseexup.net

JPEG - 75.7 ko

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/59326
Source : https://paris-luttes.info/soiree-de-soutien-p…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir