thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 12 décembre 2017 à 17h

Colons hors de nos facs :

contre la Cour Suprême israélienne à Sciences Po

Le 12 décembre aura lieu à Sciences Po une cérémonie de remise de diplôme honorifique à des chercheur-euse-s d'universités internationales. A cette occasion, SciencesPo prévoit de récompenser Daphné Barak-Erez, membre de la Cour Suprême israélienne. Alors même que les Etats-Unis, soutien de la colonisation de la Palestine depuis toujours - avec ou sans Trump, - viennent de reconnaître Jérusalem-Al Quds comme capitale administrative de l'Etat d'Israël, cet honneur que Sciences Po rend à Daphné Barak-Erez prend la signification d'une complicité tacite avec la politique coloniale de l'Etat qu'elle représente étant donnée son rôle de membre de la Cour Suprême.

En tant qu'étudiant·e·s à Sciences Po, aux diverses sensibilités mais uni·e·s autour de l'anticolonialisme, nous affirmons notre solidarité au peuple palestinien en nous opposant à une quelconque remise de prix honorifique à une membre de sa plus haute instance politique, en revendiquant la nécessité du boycott académique.

En solidarité au peuple palestinien et aux militant·e·s du mouvement Boycott Désinvestissement et Sanctions (BDS) criminalisé en France, contre la complicité des Etats et universités occidentales qui participent à promouvoir la production académique israélienne et censurent toute opposition à la politique meurtrière de cet État, nous nous opposons à la complicité de Sciences Po et exigeons que Daphné Barak-Erez ne soit pas récompensée par notre école.

Les étudiant-e-s mobilisé-e-s de Sciences Po

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/58860
Source : https://www.facebook.com/events/8574559944164...
Source : message reçu le 8 décembre 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir