Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 26 octobre 2017 à 9h

Rassemblement

Un responsable syndical menacé de licenciement

après avoir dénoncé le harcèlement sexuel à Adrexo

Pendant plusieurs mois une salariée d'Adrexo du site de Bondoufle a subi un harcèlement sexuel par un de ses supérieurs hiérarchiques.

Après un dépôt de plainte à la gendarmerie, elle a demandé l'intervention de son DP SUD et des élus SUD au CHSCT sur sa situation (attouchements, propos salaces récurrents, envois de vidéo pornos de la part de celui qu'elle accuse de harcèlement sexuel).

Après avoir alerté la direction sur la situation, le 27 septembre 2017 le CHSCT décide, face à l'inertie de la Direction, de mettre en place une enquête du CHSCT sur la situation sur le site de Bondoufle. Lors de cette réunion, Rachid OUDGHIRI, le RS SUD au CHSCT (Responsable du site Adrexo de Bondoufle) rappelle ses obligations à la Direction pour la constitution de la Commission d'enquête sur l'affaire de harcèlement sexuel à Bondoufle.

Dès le lendemain matin, Hervé Estampes, président d'Adrexo, était présent sur le site de Bondoufle pour signifier à Rachid OUDGHIRI son expulsion de son lieu de travail, lui interdisant l'accès au site à effet immédiat, et l'informant de sa convocation à un entretien préalable à licenciement avec dispense d'activité immédiate rémunérée.

Une heure plus tard, le président d'Adrexo informe tout le réseau de la promotion du salarié accusé de harcèlement comme chef du centre de Bondoufle en remplacement de Rachid OUDGHIRI.

Celui (Rachid OUDGHIRI) qui recevait les félicitations de sa hiérarchie depuis plusieurs années et d'ailleurs promu à plusieurs reprises, est soudainement devenu l'homme à abattre pour les dirigeants d'Adrexo.

Un premier rassemblement a eu lieu le 5 octobre dernier sur le site de Bondoufle en soutien à la collègue harcelée sexuellement et à Rachid OUDGHIRI.

Le 26 octobre aura lieu l'entretien préalable à licenciement de Rachid Oudghiri. A cette occasion, nous organisons un deuxième rassemblement auquel nous vous invitons à participer afin de rencontrer Rachid et le soutenir.

Le rassemblement aura lieu à partir de 9h devant le site Adrexo - 4 rue Galvani 91300 Massy.

La politique anti SUD menée par Mr ESTAMPES ne se limite pas au cas de Rachid et de nombreux autres salariés, syndiqués SUD, sont victimes de cette politique de répression lancée contre nos représentants par Adrexo en France.

Le syndicat SUD mettra tout en œuvre pour protéger la victime de harcèlement sexuel ainsi que celui qui la soutient dans sa détresse, car contrairement à ce qu'affirme la Direction d'Adrexo, les 2 affaires sont liées.

Pendant plusieurs mois une salariée d'Adrexo du...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/57675
Source : http://www.sudptt.org/Pendant-plusieurs-mois-...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir