Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 6 septembre 2017 à 14h

Les salarié.es de VDS de la rue de la Banque à Paris

grévistes mais pas délinquants

Les salarié.es de VDS de la rue de la Banque à Paris, grévistes mais pas délinquants !
Deux rassemblements de soutien :

  • Lundi 4 septembre à 12h30 devant les prud'hommes de Paris 27, rue Louis Blanc-métro Louis Blanc
  • Mercredi septembre 6 et jeudi 7 septembre à 14h devant le commissariat de Versailles 19 avenue de Paris (RER C Versailles Rive Gauche)

Le patron de VDS se trompe encore de cible.Trois mois après l'occupation du siège à Buc (78) par les salariés de la boite et leurs soutiens venus manifester bruyamment, le 17 mai, avec tam-tams et trompettes pour obtenir l'ouverture de négociations sont aujourd'hui criminalisés :

Une plainte contre X est déposée au commissariat de Versailles pour violences légères !!!

Grévistes et syndicalistes sont convoqués au commissariat de Versailles les 6 et 7 septembre

Après avoir essayé la carotte avec des délégués véreux, c'est au tour du bâton avec des salariés qui ne veulent en aucun cas transiger sur leurs droits :

  • droit au respect de leurs salaires
  • droit au remboursement du titre de transport
  • droit à la réintégration de leur collègue(rentré de congés et revenu travailler pendant 10 jours sur le site avec l'accord de sa hiérarchie).
  • droit au respect et à la dignité des agents qui ont tous entre 18 et 27 ans de site.

Pour rappel :

Depuis le 1er janvier 2017, INCUB ETHIC remplace TFN, suite à un appel d'offre, pour les prestations de nettoyage dans les centres des Finances Publiques parisiens.

Cette entreprise a fait appel à des sous-traitants : NOVASOL, VDS et ISS qui se partagent le marché parisien. Ces sociétés veulent réduire la masse salariale afin d'augmenter leur marge de profit.

Le mardi 25 avril, l'équipe de ménage du 11-13 rue de la Banques'est mise en grève à VDS .

Avec l'arrivée d'Incub Ethic et VDS, les charges de travail sont de plus en plus insupportables : sur la rue de la Banque 1500 m² par salarié et par jour en 3h avant l'arrivée de VDS et, depuis le départ de M. KONATEH la charge est passée à 1900 m². Est-ce humain d'imposer des charges pareilles quand on se dit « social et solidaire » ?

Après 3 mois de grève, des négociations se sont enfin ouvertes fin juillet :
une ouverture rapidement refermée !

Devant la détermination des grévistes et sous la pression de l'avis de l'inspection du travail et de l'audience prochaine aux Prud'hommes de Paris (audience le 4 septembre à 13h), la direction de VDS a enfin accepté d'ouvrir des négociations.

  • 7 mois pour faire respecter les contrats des salariés,
  • 3 mois pour entamer une négociation,
  • 3 mois pour porter plainte après une occupation festive.

C'est la direction qu'il faut virer et pas Konateh

Soutien aux grevistes jusqu'a la victoire !

Pour soutenir financièrement les grévistes :

chèques à l'ordre de solidarité grévistes CGT à adresser à
CGT Finances Publiques Paris 6 Rue St Hyacinthe 75001 Paris 28-08-2017

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/56552
Source : https://www.facebook.com/cgtparis/videos/1149...
Source : message reçu le 1 septembre 06h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir