Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 26 juin 2017 à 17h

Première réunion du collectif des

universitaires contre les violences policières

lundi 26 juin 17h-19h30

Cher.ère.s collègues,

Depuis un mois et suite à des échanges sur la liste mail de l'ANCMSP, le Collectif des Universitaires contre les Violences Policières est en cours de formation.

Notre premier chantier fut de rédiger une tribune que nous allons publier dans un média grand public et qui nous sert également de manifeste (voir en pièce jointe de ce mail, la version courte et la version longue, qui sera publiée en ligne). Nous invitons chacun d'entre vous à la lire et à la signer en nous indiquant votre nom, prénom, discipline et institutions à coll.uexniv.violenceexspolicieres@exriseup.net. Ceci n'est qu'une première étape et nous organisons une première réunion du collectif le lundi 26 juin de 17h à 19h30 au 61 rue Pouchet (Paris 17, métro Guy Moquet / salle 255), à laquelle nous vous convions chaleureusement, afin de réfléchir ensemble à des pistes d'actions concrètes. Nous allons également inviter des représentants de collectifs déjà existants de manière à renforcer les liens entre nos actions et leurs luttes.

Le point de départ de ces discussions a été le fait que de plus en plus de collègues et d'étudiant.e.s ont été victimes d'agressions de la part de la police et/ou de la gendarmerie, lors de manifestations politiques ou non. Notre objectif n'est cependant pas de se limiter à la communauté universitaire, mais de mener un travail plus large que notre qualité de chercheur.euse.s en sciences sociales nous permet d'assumer. Nous partageons en effet la conviction qu'en tant qu'universitaires de plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales nous disposons d'une position privilégiée pour peser dans le débat public que nous souhaitons utiliser au service des luttes de collectifs qui sont, de longue date, déjà mobilisés contre les violences policières. Notre travail serait donc d'informer, de documenter et de visibiliser des violences policières par nos méthodes d'enquête - qui s'opposent diamétralement aux méthodes expéditives et biaisées de l'IGPN et de la justice dans ces cas précis - de manière, aussi, à appuyer et participer à visibiliser le discours des victimes.

Ainsi, notre collectif contactera très rapidement l'ensemble des collectifs déjà existants, en particulier ceux qui regroupent les premier.e.s concerné.e.s et les quartiers populaires sur qui se concentrent depuis déjà bien longtemps les violences et crimes policiers. Nous nous mettrons à disposition du mouvement social et des quartiers populaires pour co-organiser un travail d'éducation populaire, scientifique et politique.

En espérant vous y voir nombreu.ses.x,

Le Collectif des Universitaires Contre les Violences Policières

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/56016
Source : message reçu le 21 juin 13h