Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 13 mars 2017 à 19h

Débat « Femmes & filles : échapper aux normes de beauté »

«Sois belle et tais-toi! Ne te fais pas remarquer! Tiens-toi droite! Il faut souffrir pour être belle!»... Le Théâtre Dunois et les Amis du Monde Diplomatique de Paris vous invitent à une rencontre débat autour du spectacle Filles et Soie de Séverine Coulon, de l'album Les trois contes de Lousie Duneton et du livre Beauté fatale de Mona Chollet.

avec

  • Séverine Coulon, autour de son spectacle Filles & Soie ;
  • Louise Duneton, autour de son album Les Trois contes (aux éditions 22ruemuller, 2016) ;
  • Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique, autour de son livre Beauté Fatale (aux éditions Zones, 2012).

Fille et Soie

conception et mise en scène Séverine Coulon, d'après l'album Les trois contes de Louise Duneton

Qu'il est long, et douloureux, le chemin qui mène au prince charmant ! Et dire que la majorité des héroïnes de nos contes sont nées exclusivement pour cela : un jour, leur prince viendra… et pour l'envoûter, un seul mot d'ordre : je me dois d'être la plus belle !

Seule en scène, Séverine Coulon revisite les contes de Blanche-Neige, La Petite Sirène et Peau d'âne pour questionner notre vision de la féminité. Elle évoque l'obsession des apparences inculquée aux fillettes dès le plus jeune âge, avec humour et légèreté. Séduire, sourire, souffrir…ainsi font, font, font, trois petites marionnettes, jusqu'au jour où elles découvrent une voie d'émancipation possible… Un triptyque irrévérencieux.

Beauté fatale

Les nouveaux visages d'une aliénation féminine, de Mona Chollet, Editions Zone, 2012

Soutiens-gorge rembourrés pour fillettes, obsession de la minceur, banalisation de la chirurgie esthétique, prescription insistante du port de la jupe comme symbole de libération : la « tyrannie du look » affirme aujourd'hui son emprise pour imposer la féminité la plus stéréotypée.

Sous le prétendu culte de la beauté prospère une haine de soi et de son corps, entretenue par le matraquage de normes inatteignables. Un processus d'autodévalorisation qui alimente une anxiété constante au sujet du physique en même temps qu'il condamne les femmes à ne pas savoir exister autrement que par la séduction, les enfermant dans un état de subordination permanente. En ce sens, la question du corps pourrait bien constituer la clé d'une avancée des droits des femmes sur tous les autres plans, de la lutte contre les violences à celle contre les inégalités au travail.

Le site du Théatre Dunois : https://www.theatredunois.org/

La page du spectacle : https://www.theatredunois.org/Fille_et_Soie

Contact : amis.dexiplo.75@gmaiexl.com et https://www.facebook.com/amis.diplo.75/

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/53357
Source : http://www.amis.monde-diplomatique.fr/article...