Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 7 mars 2017 à 20h

Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017

Maroc, années 70's années de plomb

Répressions, contrôles, arrestations de militanteEs. Enfermement.

« Quand les cellules se mettent à parler »

Lecture musicale et théâtrale proposée par Samia El Ouazzani, accompagnée par Kacem Mesbahi

Il y avait Saïda Menebhi, morte le 11 Décembre 1977 après 34 jours de grève, à l'âge de 25 ans. Il y avait aussi tous les autres militantEs...

Et il y avait leur poèmes.

Les mots comme une arme, un outil, un espace d'existence et de résistance"

"Quand les cellules se mettent à parler..." nous porte, nous transporte, nous emporte dans les méandres poétiques des textes écrits en prison par les résistantEs marocainEs des années 70.

Au son du oud, de la clarinette, de la flûte, du daff, du bendir... Kacem Mesbahi accompagne ces poèmes, ce voyage mémoriel, qui nous rappelle que l'écriture est un cri humain.

Entrée 5 euros

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/52643
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article3...
Source : message reçu sur sortir du colonialisme le 1 mars 18h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir