thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 22 janvier 2017 à 17h

Soirée de solidarité pour le

Congrès national indigène-Mexique

Projection-débat avec le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte. Retransmission de la soirée en directe dans l'emission Konstroy sur FPP 106.3 MHz. Tables de presse et musiques avec:

  • 3 Gnomes (Hardcore - Paris)
  • WE NEED TUTORIALS (Punk Rock - Paris)
  • Jim Murple Memorial (Rhythm & Blues jamaïcain - Paris)

Le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

En octobre 2016, le Congrès national indigène-Mexique (CNI) a fêté ses 20 ans. Regroupant l'ensemble des différents peuples indigènes du Mexique (plus de 50), le CNI, dont font partie les communautés zapatistes, lutte pour la défense de leurs droits. Comme depuis le début de la colonisation, l'es entreprises et l'État mexicain, niant ceux-ci, tentent de s'accaparer les richesses présentes sur leurs terres et de les expolier de celle-ci.

En tant que Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL), solidaires de la lutte zapatiste depuis 1995, il nous semble important d'étendre notre solidarité à l'ensemble des communautés indiennes se battant contre les agressions du monde capitaliste. C'est aussi reconnaître tout le travail effectué depuis 20 ans par le CNI pour essayer d'organiser les communautés indigènes et au-delà faire la jonction avec tous ceux qui luttent en bas à gauche contre le monde des puissants.

Les bénéfices du concert seront reversés au CNI pour les aides à couvrir les frais d'organisation de réunions, congrès et consultations nécessaires à la coordination et à la consultation de projets entre différentes communautés à travers tout le Mexique

PAF : 5€

Collectif Contre-Culture
Le CSPCL
http://www.facebook.com/events/245232425901067/

Affiche Soirée CNI

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/52207
Source : message reçu le 5 janvier 22h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir