thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 9 décembre 2016 à 19h30

Projection « Cerveaux mouillés d'orages »

film de Karine Lhémon

L'histoire singulière de Laurence et Hélène, leur vie en situation de handicap, leur amour et leur résistance dans un monde pensé pour des valides.

Ce projet de premier film, en cours de finalisation, relève d'une expérience subjective : traverser la tyrannie des apparences, liées à des formes d'exclusions et donner à voir des vies - ici celle d'un couple - avec ses manques, ses dysfonctionnements, ses imperfections, ces « devenirs minoritaires » qui, comme le souligne Deleuze, sont l'humanité dans sa globalité.

Le film entre dans un monde : un changement de paradigme s'opère par l'inversion des normes. Les marges interrogent les béances d'une société normative et rendent visible des réalités souvent ignorées. Tout d'Hélène et Laurence est hors norme : leur handicap, l'appartenance à une identité lesbienne affirmée, leur mode de vie sans activité professionnelle, leur entourage. Enfin leur histoire, et comment le simple fait de se déplacer devient si fastidieux pour des personnes en situation de handicap, dans un monde pensé essentiellement pour des valides. Laurence, poète et artiste, se désigne avec Hélène par l'expression Cerveaux mouillés d'orages qui est devenue le titre du film.

Je me suis attachée à les interroger séparément, à les filmer dans leur individualité puis dans leur identité de couple avec ses crises, ses élans, ses incompréhensions parfois triviales. Et leur différence de goût : Hélène filmée sur ses terres dans la campagne ardéchoise, Laurence citadine et son envie de voyage et de créer en peinture.

Leurs échanges et des interviews dévoileront leurs combats et leur désir d'autonomie mais aussi les doutes, les drames, la ténacité, la créativité, les rires, la complicité, l'amour. Finalement comment elles conjuguent force et souffle réjouissant de liberté.

Il s'agit pour moi de mettre en scène des héroïnes improbables, la plupart du temps invisibles, qui donnent à voir des corps pas seulement souffrants mais aussi des corps glorieux, suggérant de nouveaux archétypes possibles.

sans-titre

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/51745
Source : http://www.librairie-publico.info/?p=2160
Source : https://fr.ulule.com/cerveaux-mouilles-dorage...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir