thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 22 mars 2016 à 18h

2 parties : 1 2

Israeli Apartheid Week

Lutter contre l'Apartheid à l'Université

Attention: ce rendez-vous est maintenu, malgré la censure de l'université.
Un rassemblement contre la censure est prévu dès 18h devant les bâtiments B de la fac les 14 et 22 mars !

Dans le cadre de la semaine contre l'apartheid israelien (Israeli Apartheid Week), Génération Palestine organise la venue de Kristian Davis Bailey, activiste de la campagne Black4Palestine (USA). Dans ce cadre, et en partenariat avec le collectif Palestine Paris 8, Solidaires Etudiants Paris 8, la semaine anticoloniale et la campagne BDS France, nous vous donnons rendez vous :

- Le Mardi 22 mars, à Saint Denis - 93 (facebook : Collectif-Falesteen Paris 8 + Solidaires Etudiants P8 )

Conférence "Lutter contre l'apartheid à l'université", à partir de 18h à l'université Paris 8.

Avec

  • Kristian Davis Bailey (Blacks 4 Palestine, USA) et
  • unE militantE du collectif Falesteen Paris 8

https://www.facebook.com/events/209980499355607/

Blacks For Palestine : http://www.blackforpalestine.com/

Collectif Falesteen Paris 8 : https://www.facebook.com/collectiffalesteen.paris/

Génération Palestine Paris : https://www.facebook.com/generationpalestinepaname/?fref=ts

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/45656
Source : https://www.facebook.com/generationpalestinep
Source : message reçu le 7 mars 23h
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 8 mars 01h


La fac nous censure !

Comme chaque année, la présidence de l'Université piétine la liberté d'expression qu'elle chérit tant en interdisant l'organisation à Paris 8 de la Israeli Apartheid Week, semaine internationale de lutte et de réflexion contre la politique d'apartheid de l'Etat israélien à l'égard des Palestinien.ne.s.

Comme chaque année, les véritables motivations de la présidence à censurer cet événement ne se sont pas claires, et, les soit-disantes questions de « sécurité » sont encore une fois invoquées. Son personnel aurait subit des menaces, et « l'ordre public » de la fac serait en danger. Mais depuis quand la présidence se préoccupe de la sécurité de son personnel et des étudiant.e.s alors qu'elle accompagne toutes les contre-réformes de casse de ce qu'il reste de l'université publique ouverte à tou.te.s, qu'elle finance la militarisation de la fac, qu'elle précarise son personnel et l'espace universitaire, qu'elle organise la mise sous tutelle et la répression des initiatives militantes…?

Derrière cet argument fallacieux, tout trouvé en ces temps de restriction des libertés, se cache le prétexte pour une censure qui ne dit pas son nom. En interdisant ces événements, la présidence cède au chantage de quelques nervis sionistes qui jouent la carte de l'intimidation fasciste et pensent qu'ils peuvent dicter nos luttes ici à Saint-Denis. Surtout, elle cède sans sourciller aux injonctions de criminalisation du mouvement de solidarité avec la lutte du peuple palestinien, formulées par le pouvoir israélien et ses relais politiques réactionnaires français.

Par cette censure, la présidence de Paris 8 cède une nouvelle fois à l'autoritarisme et cautionne là la politique criminelle d'Israël. Dans le contexte actuel, interdire une telle conférence revient à s'aligner sur la politique de récupération des attentats qui ont récemment frappé Paris et Saint-Denis. On veut imposer définitivement une liberté d'expression à géométrie variable, et, selon la présidence, la liberté d'expression au sein de l'université doit s'arrêter dès que l'on évoque la politique de l'Etat israélien. Depuis 2012, les pressions et les tentatives de censure sont devenues systématiques : l'université préfère céder aux pressions et donner raison aux soutiens de l'Etat criminel d'Israël !

Nous ne renoncerons pas à dénoncer la politique d'apartheid de l'Etat israélien à l'égard des Palestinien.ne.s et nous maintiendrons cette Semaine contre l'Apartheid Israelien qui se tient dans plus de 150 universités dans le monde !

Nous ne nous laisserons pas domestiquer par la présidence de l'Université, bornée sur ses objectifs de normalisation et d'effacement de l'identité de la fac de Saint-Denis !

Affirmons notre droit d'exprimer notre solidarité à l'égard du peuple palestinien, notre droit de débattre de sujets « controversés », notre droit à l'auto-organisation !

Au nom de l'indépendance et des libertés du mouvement étudiant, nous appelons au maintien des deux événements et à une participation massive
Rassemblement dès 18H devant les bâtiments B de la fac les 14 et 22 mars !

Individuel.le.s ? Collectif.ve.s ? Vous voulez signer cette pétition ? Contactez-nous via collecextifpalestineexp8@gmail.com

LA LUTTE CONTINUE !

Collectif-Falesteen Paris s photo.

Source : https://www.facebook.com/collectiffalesteen.p...