thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 7 mars 2016 à 14h

Conférence « L'emploi est mort, vive le travail ? »

dans le cadre du séminaire mensuel "l'Emploi à tout prix? ".
Séminaire de l'IDHES - Nanterre

Intervenants Bernard Friot Bernard Stiegler

Organisateur Mathieu Grégoire

Université Paris Ouest Nanterre La Défense
bâtiment Max Weber (W), rez de chaussée, amphithéâtre
Voir plan d'accès en pièce jointe

Présentation de la journée:

Dans le discours politique, l'emploi est devenu un impératif catégorique. Si les moyens pour parvenir au plein-emploi peuvent diverger, l'objectif de plein-emploi, lui, fait figure de bien commun dépassant tous les clivages politiques et sociaux. Pourtant, la France n'a jamais été aussi loin du plein-emploi de tous et de chacun. D'un côté, le plein-emploi apparaît comme un objectif inconditionnel auquel on déclare s'attacher « à tout prix ». De l'autre, la promesse d'un emploi à part entière - stable et à plein-temps - pour les 6 millions de chômeurs apparaît comme un horizon inatteignable. On peut dès lors s'interroger sur le prix de l'emploi « à tout prix ». Comment historiquement le plein-emploi est devenu l'impératif qu'il est aujourd'hui. Quel est le prix de cet objectif d'emploi ? Quels en sont les effets sur la condition de salarié en terme de qualité de l'emploi et de protection sociale ? Quels en sont les effets en termes économiques ? En matière de finances publiques ? Peut-on par ailleurs parler d'une industrie de l'emploi avec l'émergence de secteurs entiers voués à « vendre » de l'emploi ? Enfin, des alternatives au plein-emploi émergent-elles du débat public avec les revendications de réduction du temps de travail, de flexi-sécurité ou de déconnexion plus ou moins radicale du salaire, du travail et de l'emploi.

http://www.ies-salariat.org/lemploi-a-tout-prix-seminaire-2015-2016/

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/45399
Source : http://www.reseau-salariat.info/3aef27bb03b1b...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir