thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 31 janvier 2008 à 19h45

Itchkéri Kenti : Les fils de l’Itchkérie

Projection dans le cadre de Bobines sociales 2008 | Florent Marcie | 2h25

La librairie Quilombo participera au festival Bobines sociales 2008, un festival du film militant. Les 1, 2 et 3 février 2008, il se déroulera comme chaque année au studio de l’Ermitage, et du 28 au 31 janvier dans différents lieux engagés parisiens. Plus d’infos sur www.paveetmanivelle.org

« Itchkérie », tel est le nom de la Tchétchénie avant la colonisation du Caucase par les Tsars, à la fin du XVIIIe siècle. C’est aussi, de nos jours, l’appellation de la Tchétchénie par les indépendantistes

Tourné clandestinement en Tchétchénie, Itchkéri Kenti est le récit d’un bref moment de l’histoire tchétchène, pendant l’hiver 96, peu après l’opération de Pervomaskaïa et jusqu’à la prise du village de Novo Grozny par l’armée russe, à la fin du mois de février. Tous les observateurs ont été frappés par l’extraordinaire violence de la première guerre de Tchétchénie. Grozny, capitale de 400 000 habitants, fut rasée par l’aviation en un mois. Comment le petit peuple tchétchène, réparti sur un territoire grand comme à peine deux départements français, pouvait-il tenir tête à la Russie, plus vaste pays du monde ?

Réaliser un film sur la guerre de Tchétchénie à partir d’images datées d’une décennie soulève ainsi une diversité de questions toujours aussi vives, débordant très largement les frontières du Caucase. En 2006, la guerre en Tchétchénie, qualifiée par certains spécialistes de génocide ou de crime contre l’humanité, se poursuit sous un autre visage. Avec 500 000 mines pour une superficie de 17 500 km2, la Tchétchénie est le pays le plus miné au monde.

« Itchkérie », tel est le nom de la Tchétchénie avant la colonisation du Caucase par les Tsars, à la fin du XVIIIe siècle. C’est aussi, de nos jours, l’appellation de la Tchétchénie par les indépendantistes. « Kent », en langue tchétchène, désigne le jeune homme valeureux, prêt de tout temps à se sacrifier pour la liberté de son pays. Itchkéri Kenti : Les Fils de l’Itchkérie." 

Quilombo Boutique-Librairie
Source : http://www.librairie-quilombo.org/Les-fils-de...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir