thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 20 novembre 2015 à 18h45

Conférence-débat

Alimentation : attention !

OGM, pesticides, aliments irradiés

Dans le cadre du cycle : "le corps envahi par la technique", notre premier débat avec la projection du film de Philippe Borrel (Un monde sans humains), et la participation du biologiste Jacques Testart, a permis de partager nos interrogations sur l'augmentation sans fin de technologies toujours plus complexes, séduisantes et addictives, grâce auxquelles l'homme croit progresser. Mais c'est aussi par notre alimentation, par l'air respiré, que nous ingérons des substances de plus en plus artificielles créées par la technoscience. Le monde est-il en train de devenir un vaste laboratoire dont nous sommes les cobayes ?

Dans le bain généré par cette méga-machine, nous sommes aveugles, impuissants, consentants, pris dans un "processus sans sujet", comme le décrit Jacques Ellul. Processus mécanique sans contrôle et destructeur. Acteurs, jouisseurs, complices, que pouvons-nous faire ? Et surtout que faisons-nous : consentir ? résister ?

Il nous faut déjà nous questionner sur les impacts de ces nouvelles technologies, leurs empreintes dans les corps et la nature, les conséquences de toute cette chimie manipulée et répandue sans contrôle par l'agro-industrie. Que savons-nous de la vie des déchets produits ? Quels sont les legs de cette civilisation techno-industrielle ? Jusqu'où allons-nous croire que la technique va toujours pouvoir résoudre les problèmes qu'elle engendre.

Nos intervenants :

  • Véronique Gallais intervient dans l'économie sociale et solidaire. Elle a initié puis animé Action Consommation, et coordonné le Collectif français contre l'irradiation des aliments. Elle a contribué à l'écriture de : "Aliments irradiés : malbouffe et mondialisation", "Moins et mieux ... Guide de consommation responsable".
  • Raymond Leduc, paysan en retraite, a milité dans différentes structures représentant l'agriculture, puis, dans l'écologie. De par sa profession, il a connu l'évolution des apports néfastes de la chimie industrielle à la terre. Depuis, il propose un passage à des pratiques respectant le vivant dans le peu d'épaisseur de terre qui nous nourrit.
  • Hervé Le Meur milite depuis 15 ans dans diverses associations (dont OGM Dangers), contre les OGM, les brevets sur le vivant, mais aussi l'artificialisation du vivant. Il a participé à la rédaction du livre "Agriculture, développement durable et mondialisation" et est intervenu lors d'auditions parlementaires sur le sujet.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/42949
Source : message reçu le 4 novembre 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir