thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 5 décembre 2007 à 19h30

2 parties : 1 2

Réunion du collectif Alerte Contre la Guerre

INVITATION A LA PROCHAINE REUNION

Réunion mercredi 5 décembre à 19H30 au 21 ter rue Voltaire

- Point de la situation, initiatives

- Processus de lancement des assises

Source : http://alertecontrelaguerre.blogspot.com/
Source : message reçu

Compte-rendu Conférence « le monde contre la guerre » Londres 1-2 décembre 2007

La conférence s’est tenue en deux temps.

La conférence « publique » du samedi (1200 participant-e-s payants) a été suivie le dimanche par une réunion entre les délégations d’une quarantaine de pays (US, Canada, Venezuela, Angleterre, Irlande, Ecosse, Espagne, Italie, Pologne, République Tchèque, Allemagne, Irak, Iran, Liban, Egypte, Pakistan, Turquie, Corée, Pays-Bas, Danemark, Islande...)

Les introductions du samedi peuvent être écoutées (vidéos) sur le site de Stop the War (www.stopwar.org.uk).

A noter les présences de Hans von Sponeck et Dennis Halliday (anciens coordinateurs UN humanitaires en Irak), Hassan Juma (président de la Fédération des syndicats des travailleurs du pétrole en Irak), Sabah Jawad (Démocrates irakiens contre l’occupation), Khaled Hadadah (secrétaire général du Parti communiste libanais), Ibrahim Mousawi (rédacteur en chef de Al Intiqad, journal du Hezbollah), Marzieh Mortazi Langroudi (Mères contre la guerre – Iran), Mohammad Omidvar (Tudeh iranien), Hamdeen Sabahy (député indépendant égyptien), Brigitte Ostmeyer (représentante internationale Die Linke, Allemagne) et des représentant-e-s de diverses coalitions (United for Peace and Justice, US Labor against war, Answer pour les Etats-Unis).

Une déclaration a été actée par le conférence (voir ci-joint ma traduction).

Le dimanche après-midi une centaine de représentants des différentes coalitions se sont réunis à laquelle nous avons été invités (nous étions les seuls Français).

Hassan Juma (Irak), Hamdeen Sabahy (Egypte) et un intervenant d’Iran (dont je n’ai noté ni le nom ni l’organisation) ont fait une présentation plus détaillée des enjeux dans leurs pays et répondu à des questions. Nous avons enregistré ces séances et nous essaierons d’en faire circuler la transcription en français dès que possible. A retenir cependant :

  • le pessimisme de Hassan Juma sur la capacité actuelle des forces de résistance à l’occupation à surmonter les divisions sectaires entretenues par l’administration US.

  • L’importance de la campagne contre la privatisation du pétrole en Irak

  • Les difficultés exprimées par Hamdeen Sabahy pour combler le fossé entre des forces intellectuelles opposées au régime et les couches populaires. Il a insisté sur l’importance du soutien international et invité à une participation large à la 6ème Conférence du Caire (27-30 mars 2007) regroupant le mouvement antiguerre du monde entier et les mouvements luttant contre l’impérialisme et la démocratie au Moyen-Orient.

  • Le représentant iranien a décrit la situation difficile dans laquelle se trouvent les mouvements en Iran dans une situation où les menaces d’agression par les Etats-Unis sous prétexte de lutte pour la démocratie font que toute revendication démocratique est présentée par le régime comme un soutien aux Etats-Unis. Il a insisté sur l’importance du mouvement contre les menaces US dans le monde pour affaiblir cette pression.

La dernière partie de cette réunion a porté sur l’appel à une mobilisation internationale lors de l’anniversaire de l’invasion de l’Irak.

Ce qui a été proposé :

  • l’appel à une semaine de mobilisation permettant, selon les pays, des manifestations de masse soit le 15 mars soit le 22 mars. L’importance d’une combinaison entre des manifestations dans toutes les capitales du monde et de manifestations au Moyen-Orient a été relevé par les représentants d’Egypte et d’Irak annonçant déjà que ces manifestations étaient en préparation dans plusieurs pays (notamment à Basra et au Caire mais aussi au Yemen, au Maroc et en Jordanie).

  • Un site va être lancé (worldagainstwar) pour mettre l’appel en ligne. L’idée est d’ajouter progressivement le soutien des coalitions dans différents pays et d’informer sur les détails de la mobilisation. A charge aussi dans chaque pays d’obtenir le soutien du plus grand nombre d’organisations et de personnalités.

Vu l’actualité un appel a circulé par une représentante turque « Non à une invasion turque de l’Irak – Retrait des troupes d’Irak ». Appel sur www.stopincursion.net

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/4257

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir