thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 21 novembre 2015 à 16h30

2 parties : 1 2

Festival Images mouvementées

« Rupture avec la nature »

3 séances :

14h - Jungwa, l'équilibre rompu

de Stanzin Dorjai Gya et Christiane Mordelet - Documentaire, France, 2012, 52 mn
Le Ladahk, petite région du nord de l'Inde, subit depuis plusieurs années de terribles catastrophes naturelles, possibles conséquences du changement climatique. Face à cette colère répétée des Dieux, un auteur-réalisateur ladakhie nous fait part des préoccupations de son peuple et de la relation spirituelle qui les lie depuis toujours à la nature.

Débat : L'homo sapiens, trop bête pour survivre ?
Avec Stéphen Kerckhove, délégué général d'Agir pour l'Environnement (consulter le site internet pour connaître les autres intervenants)
L'Homme a cru pouvoir maîtriser son environnement naturel et en disposer, en abuser comme bon lui semblait, jusqu'à aller trop loin, sans doute de manière irrémédiable. Incapacité à penser globalement, mégalomanie, cupidité ou inconscience, cet aveuglement le pousse à sa propre perte. Quels que soient les changements climatiques, la planète survivra, pas nécessairement les Hommes.

16h30 - Cowspiracy : le secret du développement durable

(Cowspiracy : The sustainability secret)
de Kip Andersen - Documentaire, USA, 2014, 90 mn, vostfr
Quel est le secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre ? Ce ne sont pas seulement les transports ou l'industrie… mais en premier lieu l'élevage !

Débat : Le climat à l'épreuve des hamburgers
Avec

  • un représentant de la Confédération paysanne et
  • Agathe Gignoux du CIWF France (Compassion in World Farming)

L'élevage industriel a un rôle non négligeable dans le changement climatique. Pourquoi ce facteur est-il occulté ou minoré, même par les grandes organisations écologistes, au point que l'opinion publique l'ignore massivement ?

20h - No penguin's land + ThuléTuvalu

  • No penguin's land de Marcel Barelli - Suisse, 2008, 9 mn
    Futur : l'Antarctique fond ! Un manchot, réfugié climatique, arrive à la frontière suisse. Il veut rejoindre les blanches montagnes recouvertes de neige. Mais à la douane il y a un problème...
  • ThuléTuvalu
    de Matthias von Gunten - Documentaire, Suisse, 2014, 96 mn, vostfr
    Deux pays font les gros titres à cause du changement climatique: Thulé au Groenland, parce que la glace y fond au fur et à mesure, et Tuvalu, parce que cette île du Pacifique est l'un des premiers pays à être menacé de disparition par l'élévation du niveau de la mer.

Débat : 200 millions de réfugiés climatiques, et moi, et moi, et moi…
Avec Chloé Vlassopoulou, professeure de sociologie des politiques publiques (Dr. MCF, science politique) à l'Université de Picardie Jules Verne et responsable de l'axe "Réfugiés environnementaux ?" du réseau scientifique TERRA (consulter le site internet pour connaître les autres intervenants)

De plus en plus de migrants environnementaux sont à prévoir, alors que les états qui pourraient les accueillir (et qui sont en grande partie responsables de la situation) font tout pour rendre leurs frontières infranchissables, au mépris des drames humains et de la sécurité des populations concernées.

Tarifs : Unique 6,50 €, Carte 6 séances 24 €, Groupes (à partir de 20 personnes) et scolaires 4 €

Séances organisées par Attac Paris Nord-ouest, en partenariat avec le cinéma La Clef

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/42506
Source : message reçu le 15 octobre 19h


Festival Images mouvementées

Pour sa 13e édition, le festival "Images mouvementées" aura lieu tout au long du mois de novembre 2015, autour du thème : "Changeons le système, pas le climat !".
À la veille de la conférence des Nations unies sur le climat au Bourget, il s'agira d'une édition exceptionnelle avec des séances organisées dans une dizaine d'arrondissements parisiens et villes de l'Ile-de-France, avec le soutien de nombreux partenaires associatifs et médias.

Depuis 2003, le festival de cinéma d'Attac "Images mouvementées" s'emploie à susciter une réflexion collective sur des questions cruciales de ce début de XXIe siècle en s'appuyant sur une programmation cinématographique exigeante. Chaque année, autour d'un thème différent, sont proposés des films (documentaires et fictions, longs et courts-métrages) suivis de débats avec des universitaires, cinéastes ou représentants d'organisations de la société civile. Le festival propose également des séances pour les publics scolaires.

Retrouvez l'ensemble des projections sur notre site :
www.imagesmouvementees.fr

Source : message reçu le 15 octobre 19h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir