thème : sans-papiers
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 27 novembre 2007 à 20h30

Projection de "Amères victoires", documentaire de Pierre Tredez

Projection du documentaire de Pierre Tredez
Ameres victoires
Le 27 novembre 2007 à 20h30 au CINEMA LA CLEF

La projection sera suivie d’un débat animé par François Bernard, en présence du réalisateur et d’un représentant de RESF, Pablo Krasnopalsky.

Voir la bande annonce http://webalice.viabloga.com/actualites.shtml
merci de nous contacter : François Bernard 
alicecexoop@free.fr 0667229379 Pierre Tredez 
piotr.extredez@wanadexoo.fr 0607769642



En France, en 2006, les mouvements de « résistance civile et  citoyenne » autour des enfants sans papiers, scolarisés, menacés  d’expulsion se sont intensifiés et ont fait l’objet d’une forte  mobilisation. Des personnels enseignants, des élèves et leur  entourage ainsi que des personnalités et des centaines d’anonymes  faisant preuve d’un magnifique élan de solidarité, ont ainsi  parrainé ces enfants sans papiers ou leurs manifestés leur soutien. À la fois film d’actualité et témoignage de la mobilisation, «  Amères victoires » retrace les moments forts de la lutte pour les  sans papiers en 2006.

À travers trois histoires, le film témoigne de l’engagement de  citoyens pour qui la prise de position et la « résistance civile »  sont une nécessité face aux injustices dont ils sont les spectateurs. « Vous, vous êtes enseignant ou parent d’élèves, élu ou militant de  base, ou encore simple citoyen , membre d’un réseau prônant «  l’éducation sans frontières ». A ce titre, vous parrainez un jeune  scolarisé en France mais issu d’une famille « sans papiers », en  situation irrégulière quant à la loi française. Vous vous opposez  même aux expulsions de ces jeunes vers leur pays d’origine en  pensant légitime cet acte de « désobéissance civile ». Votre  démarche est elle juste, pertinente, suffisante ?

Toi, tu t’appelles Suzilène, tu es black, tu vas avoir 18 ans et tu  vas passer ton bac au lycée Valmy, à Colombes en banlieue  parisienne. Tout le monde t’aime bien, tes copines, tes profs, pour  lesquels tu es même un peu timide. Mais, tu as un grave défaut, tu  es Cap-Verdienne. Tes parents, bien sûr, travaillent, mais ils  n’ont pas pu régulariser leurs papiers en arrivant en France.  Alors, c’est logique, tu dois rentrer dans ton pays que tu ne  connais pas mais qui, pour certains, est si exotique. Adieu ou à  bientôt, Suzilène ?

Vous, madame Safiétou, vous êtes d’origine africaine mais pour  d’obscures raisons, vous êtes « sans papiers » bien que totalement  intégrée à la société française. Vous habitez dans un squatt de la  ville de Cachan et lorsque qu’avec 300 personnes, vous en êtes  expulsés pour un gymnase municipal, vous devenez naturellement leur  porte parole . Vous dénoncez le non logement de vos amis et  négocier leurs conditions de relogement. Qu’y avez-vous gagné, la  survie pour chacun, fût elle précaire ? »

Pierre Trédez, réalisateur du film.
Générique du film
Production : FLEC (Fédération de l’Expression Culturelle et
cinématographique)
Avec le soutien de la FNARS Ile de France - Fond Social Européen -
Objectif 3 - Mesure 10B
Réalisation : Pierre Trédez
Assistantes de réalisation : Alima Arouali, Marion Desseigne-Ravel
Image et son : Frédéric Bouvier, Edouard Cuel, Marion Desseigne-
Ravel, Denis Gravouil, Laurent Hasse, Christophe Michelet, Jacky
Thavaud
Montage : Christophe Bourgueil
Mixage : Louis Bart
Musique : Juliette Grimond
Enregistrement : Remi Bourcereau, Jeanne Delplancq


Ce film a été soutenu par la FNARS Ile de France dans le cadre de 
la sous mesure 10B du FSE

Source : http://www.educationsansfrontieres.org/?artic...
Source : http://www.educationsansfrontieres.org/?page=...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/4183