thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 20 novembre 2007 à 18h

assemblée générale après la manifestation - construction d'un mouvement interprofessionnel

(après la manifestation, pour des infos sur la manifestation,
voir https://paris.demosphere.net/node/4374)

Assemblée Générale pour la construction d'un mouvement interprofessionnel

Tous en grève le 20 novembre !
Construisons un mouvement interprofessionnel !
Du 18 octobre au 20 novembre la mobilisation s'amplifie !

Le 18 octobre, avec plus de 70% de grévistes dans les transports, la donne sociale a changé. Les reconductions par les assemblées de cheminots, notamment à l'appel de SUD Rail, ont obligé les autres syndicats de la branche à s'opposer clairement à la liquidation des régimes spéciaux. Depuis la plupart des fédérations du Rail,puis de la RATP se sont prononcées pour un nouveau mouvement reconductible dès la mi-novembre.

D'autres salariés et syndicats, dont SUD Education et notre union interprofessionnelle SOLIDAIRES , les ont rejoints dans la grève le 18 et ont ainsi contribué à créer une nouvelle dynamique favorable aux salariés.Nous sommes bien sur signataires des appels intersyndicaux nationaux dans la Fonction Publique et dans l'Education Nationale car c'est une condition de la réussite de la grève du 20 novembre 2007. Et, au-delà, cette journée doit servir à la construction d'un mouvement de grève interprofessionnelle s'inscrivant dans la durée, car toute la fonction publique et, plus largement, tous les salariés sont touchés par la politique de régression sociale de Sarkozy et du MEDEF.

À nous tous de décider de poursuivre après le 20 !

Nous ne gagnerons pas en nous battant secteur par secteur, ni en se contentant de 2 ou 3 temps forts rituels dans l'Education.

Construisons un large mouvement interprofessionnel, qui fasse converger les mobilisations dans nos secteurs d'activité.

Dans l'Education Nationale, un des secteurs les plus attaqués, nous posons clairement la question de la reconduction de la grève en coordination avec d'autres secteurs comme les transports.

Au niveau des départements de l'académie de Créteil nous appelons à tenir des AG unitaires et intercatégorielles sur vos lieux de travail et dans vos communes jusqu'au matin du 20.

Nous avons aussi proposé aux autres Organisations Syndicales du 1er et du 2nd degré de tenir après la manifestation une AG Ile de France qui centraliserait les décisions des personnels sur les suites à donner.

18H00 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
SALLE GRANDE CROIZAT
BOURSE DU TRAVAIL DE PARIS 3 RUE DU CHATEAU D'EAU, MÉTRO RÉPUBLIQUE
PROPOSITION FAITE AUX AUTRES ORGANISATIONS SYNDICALES

 

Une attaque généralisée et sans précédent.

Fonction publique : dynamitage annoncé !
Les 24000 emplois supprimés dans la fonction publique d'Etat au budget 2008, dont la moitié dans l'Education Nationale, s'ajoutent aux milliers de suppressions effectuées ces dernières années. La poursuite annoncée à ce rythme infernal durant trois ans et l'introduction de contrats privés de gré à gré dans la Fonction Publique montrent une volonté de faire disparaître progressivement les titulaires, parachevant la déréglementation et la privatisation des services publics rentables.Ce type de manoeuvres a facilité la privatisation de France Télécom. Pour le faire accepter le gouvernement compte introduire le management de l'entreprise, avec le salaire "au mérite" et les heures sup., à la place d'augmentations et de compensations salariales.

L'Education et ses personnels, secteur pilote de la "refondation de l'Etat".
Les principes de la réforme des universités se retrouvent dans le 1er et le 2nd degré :

  • Précarisation pour des milliers d'enseignants et de personnels CAE /AED ; aucune garantie de réemploi pour les contractuels en CDI. La situation des personnels TOS décentralisés (annualisés et sans droit à mutation) illustre leur projet pour toutes les catégories.
  • Mise en concurrence par l'assouplissement de la carte scolaire, qui a déjà des effets ségrégatifs, avant sa suppression pour 2010. La ghettoïsation définitive entre établissements ouvrira la voie à une extension du privé.

 

Retraites Salariés du privé comme du publics, tous concernés !

Le gouvernement entend dans le même temps achever la casse des retraites amorcée en 1993 par Balladur, généralisée en 2003 par l'actuel 1er ministre. Il s'en prend aujourd'hui aux régimes spéciaux pour mieux aligner toutes les retraites vers le bas dès le début 2008. Augmentation du nombre d'années de cotisation (41 en 2008, 42 en 2013) et diminution des pensions. A. Santini propose de calculer celle des fonctionnaires sur les 10 meilleures années : c'est la porte grande ouverte aux assurances vieillesse privées, seul moyen de palier à la perte de revenus que cette proposition validerait.

Les attaques ne s'arrêtent pas là :

  • atteinte au droit de grève dans les transports, projetée dans l'éducation ;
  • franchises médicales ;
  • loi sur l'immigration (test ADN, quotas, connaissance du français préalable au séjour…) ;
  • chasse aux sans papiers.

 


Sud Education Académie de Créteil 11-13 rue des archives - 94 010 Créteil Cedex Tel : 01 43 77 33 59 email : sud.edexucation.cretexeil@wanadoo.exfr Fax : 01.43.77.65.58 http://www.sudeduccreteil.org Syndicat affilié à l’union syndicale Solidaires

document au format PDF:

Source : http://www.sudeduccreteil.org/IMG/pdf_Tract-SudEducCreteil-20nov07.pdf
Source : message reçu

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/4179