thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 26 septembre 2015 à 14h

Colloque et projections « Transmettre pour résister »

Le STO, les camps et la libération

les 26 septembre et 27 septembre 2015 au cinéma la Clef

Samedi 26 septembre - colloque

  • 14 h 30 : Les compagnies de travailleurs étran- gers (CTE) et les groupements de travailleurs étrangers (GTE), Marie Rafaneau-Boj, DEA en histoire contemporaine, écrivaine. Témoignage sur le camp de Laon rapporté par Serge Utgé-Royo, fils d'un évadé de ce camp.
  • 15 h 15 : Les antifascistes espagnols au camp d'Aurigny (organisation Todt), David Wingeate Pike, professeur émérite de l'université américaine de Paris, directeur de recherches à l'American Graduate School.
  • 16 h : Le STO et les Espagnols, Jean Chaize, président de la Fédération nationale des victimes et rescapés des camps nazis et du travail forcé, direc- teur de la publication Le Proscrit ; Ramón Pino, fils d'un envoyé au STO, évadé.
  • 16 h 45 : Pause
  • 17 h 15 : Le camp de Mauthausen, la résistance des Espagnols au camp, le devoir collectif de survivre, Ramiro Santisteban, ancien déporté du commando Poschacher ; Benito Bermejo, historien spécialiste de la déportation des Espagnols ; Jean-Marie Winkler, universitaire, auteur de Château d'Hartheim ou l'antichambre de la solution finale.
    Avec trois enfants de déportés à Mauthausen : Jean Estivill, professeur d'histoire ; Jean-Marie Ginesta, professeur d'université à Orléans ; Véronique Salou-Olivares.
  • 18 h 15 : Questions et débat : les divers moyens d'enfermement des antifascistes espagnols durant la Seconde Guerre mondiale et les formes de résistances développées.

Bar et petite restauration sur place

Dimanche 27 septembre - projections et débats

En présence des réalisateurs et de témoins

  • 11 h 30 : Le camp d'Argelès, de Felip Solé - Documentaire-fiction, 52 mn.
  • 12 h 30 : Je te donne ma parole, de Quino Gon- zalez - Documentaire, 52 mn.
  • Bar et petite restauration sur place
  • 15 h : Témoignage vidéo de Henri Melich, résistant et militant antifranquiste.
  • 15 h 30 : Débats sur les deux documentaires, en présence de Marina Aguayo et José Torres, enfants de la Retirada, militants antifranquistes et en présence des réalisateurs Felip Solé et Quino Gonzalez.
  • 16 h 30 : La lutte pour la mémoire historique. Les républicains espagnols de la Nueve entrent dans Paris, de Carlos Belmonte - Documentaire, 22 mn.

Présentation

Le peuple espagnol a entamé sa résistance armée face au fascisme international le 19 juillet 1936, alors que le monde entier s'imaginait en être encore aux négociations et aux arrangements avec les dictatures. Après 32 mois de résistance, vaincus sur leur terre par le manque d'armement et de soutien et par la coalition des fascismes allemands, italien et portugais, venus s'entraîner en Espagne, les républicains espagnols s'exilent en France.

Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, malgré leur ressentiment pour les autorités françaises, ils s'engagent contre le fascisme, pour la Liberté et associent leurs noms à ceux des libérateurs à Narvik, à Bir-Hakeim, dans le Vercors, sur le plateau des Glières, en Sicile, à Monte-Casino, en Normandie, à Paris, à Strasbourg, jusqu'au nid d'Aigle d'Hitler, à Berchtesgaden, et dans beaucoup d'autres lieux où fut versé tant de sang et où tant de vies furent fauchées.

Tout au long de ce conflit, de septembre 1939 à mai 1945, beaucoup d'entre eux tomberont entre les mains des nazis.

Quel sort est réservé à ces hommes et ces femmes arrêtés par la Wehrmacht, le gouvernement de Vichy, la SS ou la Gestapo ? Certains sont déportés dans des camps de concentration nazis, pour y être exterminés par le travail, d'autres sont requis comme travailleurs forcés au profit du IIIe Reich.

Nous vous proposons d'en savoir davantage sur les diverses formes qu'a pu revêtir l'emprisonnement des antifascistes espagnols durant la seconde Guerre mondiale, en participant aux débats et aux colloques que nous organisons.

CONTACTS :
24aoutex1944@gmail.cexom
http://www.24-aout-1944.org

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/41722
Source : http://www.24-aout-1944.org
Source : message reçu le 16 septembre 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir