thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 7 octobre 2015 à 18h30

2 parties : 1 2

Présentation et projection sur l'OAS

  • 18h30 - Présentation du livre d'Alain Ruscio « Nostalgérie, l'interminable histoire de l'OAS »
  • 20h30 présentation du film "OAS, un passé très présent", de Djamel Zaoui.

Cette reprise des Mercredis du Cinéma sera particulière puisqu'elle débutera à 18h30 par la présentation par Alain Ruscio de son livre "La NOSTALGERIE, l'interminable histoire de l'OAS". Après une pause gustative, suivra à 20h30 la projection du film de Jamel Zaoui :

"L'OAS, un passé très présent"

De 1961 à 1962, l'Organisation Armée Secrète (OAS) assassina au nom de l'Algérie française plus de 2 200 personnes dont des serviteurs de l'Etat.

Aujourd'hui, se joue un bras de fer entre une OAS réincarnée, pratiquant une pression politique et les enfants des victimes. La loi de 2005 sur le "rôle positif de la colonisation" réhabilite officiellement l'OAS tout en "ré-assassinant" les victimes.

C'est au grand jour et avec les honneurs de la République, que plaques, stèles et monuments commémorant les tueurs de l'OAS en martyrs de l'Algérie française, fleurissent un peu partout en France...

La projection sera suivie d'un débat avec la participation du réalisateur(sous réserve que le tournage de son prochain film n'ait pas commencé), de l'historien Alain Ruscio, et de Jean-François Gavoury témoin dans le film.

Participation aux frais 5€

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/41479
Source : http://www.afaspa.com/article.php3?id_article...


Présentation et projection sur l'OAS

  • 18h30 - Présentation du livre d'Alain Ruscio « Nostalgérie, l'interminable histoire de l'OAS »
  • 20h présentation du film "OAS, un passé très présent", de Djamel Zaoui.

Dans le cadre des mercredis du cinéma AFASPA à Paris -

http://www.afaspa.com

Source : agenda des actions africaines reçu le 4 septembre 02h


Nostalgérie

L'interminable histoire de l'OAS

Alain RUSCIO

Pour des centaines de milliers d'Européens qui ont naguère vécu en Algérie, l'idéalisation du passé s'est transformée en une « nostalgérie », beau mot chargé de mélancolie. Mais le drame commence lorsqu'on constate qu'une seule famille politique française, celle des anciens de l'Organisation armée secrète (OAS) et de leurs héritiers, l'a malhonnêtement et durablement instrumentalisée. Non contents d'avoir mené toute une communauté à l'impasse puis à l'exil, les « ultras » de l'Algérie française ont tenté, depuis, d'accaparer sa mémoire. Et ils y sont en partie parvenus.

Ces hommes ont fait le choix, à partir de février 1961, d'enclencher en toute connaissance de cause une incroyable spirale de violence terroriste, en Algérie comme en France. Alain Ruscio propose dans ce livre un récit synthétique des racines et de l'histoire de ce tragique épisode, ainsi que de ses séquelles contemporaines. Mobilisant un impressionnant corpus documentaire - dont beaucoup de Mémoires d'anciens de l'OAS -, l'auteur retrace la dérive de ces officiers à l'idéal patriotique dévoyé, militants fascisants et petits malfrats transformés en assassins, qui ont eu l'incroyable prétention de « bloquer l'histoire », comme l'avait écrit Pierre Nora dès 1961. Enfin, Alain Ruscio explique comment et pourquoi la mémoire brûlante de ces années de folie meurtrière travaille toujours, de façon souterraine, la société française.

Ce livre est une précieuse réponse à l'un des derniers négationnismes que véhicule encore une certaine histoire coloniale « à la française ».

http extranet.editis.com it-yonixweb IMAGES DEC P .jpg

Source : http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir