thème :
Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

lundi 12 novembre 2007 à 7h

2 parties : 1 2

appel à soutiens pour le blocage de l'université Paris-X Nanterre

pour le blocage du mardi 13 novembre voir: https://paris.demosphere.net/node/4450


FAC NANTERRE : BESOIN DE SOUTIEN LUNDI


Lundi matin, 7h30 : début du blocage de la fac. Nous avons besoin d'aide pour tenir le blocage voté majoritairement à l'AG de jeudi (menaces des réacs), au moins jusqu'à la prochaine AG le lundi à midi [changé: 11h]. Venez à l'heure que vous voulez (7h15 c'est le mieux), mais venez pour nous soutenir ! RER A - Nanterre Université

LA SOLIDARITE EST UNE ARME

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/4124

Source : http://paris.indymedia.org/article.php3?id_ar...
Source : http://agen-nanterre.over-blog.com

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Une journée de lutte à Nanterre.

Par Anonyme, le 12/11/2007 à 23:21
Lundi 12 novembre 2007 Une journée de lutte a Nanterre Conformément aux décisions de l'AG du 08 novembre 2007 des piquets de grève ont été tenus par les étudiants en lutte dès 8h. La journée a été émaillée par les multiples tentatives de briser le mouvement. Pourtant la lutte continue et s'amplifie. Dès 8h, la direction de Nanterre a fermé partiellement et administrativement l'université. Puis la présidence de Nanterre (O. Audéoud et son équipe) a déversé un torrent de calomnies à l'encontre des étudiants grévistes et elle a fait appel aux corps d'armée de la gendarmerie sous un prétexte fallacieux. Calomnies: O.Audéoud a balancé un premier bobard en avançant qu'un membre du personnel avait été agressé par des grévistes qui auraient refusé que le personnel rentre dans les locaux. En réalité les grévistes laissaient passer le personnel administratif et c'est J.L Guinot, responsable de la sécurité qui a exigé qu'il soit retenu dehors. Ce fut le prétexte utilisé pour envoyer les gardes mobiles qui ont chargé et attaqué les étudiants grévistes. Le même O.Audéaud qui avait expliqué vendredi soir sur France 2 que la moitié de l'AG de Nanterre était composée de non-étudiants. (Eh oui! Comment un vrai étudiant pourrait s'opposer à la splendide loi patronale sur l'autonomie?). Ce même et sinistre Audéoud s'est fendu de plusieurs communiqués qui stigmatisent les grévistes comme une « milice » dont les AG seraient composées désormais de 1/3 de cheminots! O.Audéoud ajoute que la gendarmerie est venue préventivement pour « ouvrir une discussion ». Face à la répression et à l'intoxication tout terrain d'Audéoud, les étudiants en lutte ont tenu bon devant les charges. L'Assemblée Générale s'est déroulée dès 11h dans l'amphi A du bâtiment G en présence de 2000 étudiants, de quelques membres du personnel (Snasup, FSU) et des enseignants. Cette AG avait été préparée « préventivement » et activement par les structures « para-UMP » qui ont fait de Nanterre un test stratégique en surfant sur les « anti-bloqueurs ». Celles-ci ont été aidées par des enseignants de droit et de droite qui ont libéré leurs étudiants en les appelant à aller s'exprimer contre le mouvement. Résultat: une partie bruyante des enfants gâtés du capitalisme a applaudi l'intervention des flics. Décomplexés ces réactionnaires ont défendu la méritocratie, la sélection et la mainmise des entreprises sur les facs. Nous avons aussi entendu des rangs de ces étudiants de droite une déclaration raciste lorsqu'une étudiante grecque est venue expliquer le mouvement de lutte dans son pays. Au final, la coalition du pouvoir politique et universitaire et des étudiants réacs n'a pas réussi à faire céder le mouvement qui sort renforcé de cette épreuve. Une grande majorité d'étudiant proteste farouchement contre l'usage de la brutalité policière. La voie de la lutte l'a emporté. Dans cette période où l'on prône l'impuissance, ceux de Nanterre montrent que l'on peut lutter. Ni la matraque ni les flics en uniformes télécommandés par la droite patronale n'empêcheront ceux qui luttent d'organiser la résistance. SEULS LES COMBATS QUE L'ON NE MENE PAS SONT PERDUS D'AVANCE! HASTA LA VICTORIA SIEMPRE! http://agen-nanterre.over-blog.com/

Nanterre occupée par les flics, Nanterre résiste !

Par Anonyme, le 12/11/2007 à 18:56
Lundi 12 novembre 7 heures du matin une centaine d’étudiant se retrouve sur l’université de Nanterre pour continuer la mobilisation. Comme décidé par une forte majorité lors de l’assemblée générale précédente le blocage de l’université doit continuer contre la réforme de liquidation de l’université. Le blocage se met en place de manière rapide et efficace. Nous attendions ce matin la présence importante des réactionnaires de l’UMP et de leurs alliés d’extrême droite. Ce fut le cas mais ils étaient accompagnés de leurs amis des forces répréssives. Une centaine de membre de la police nationale et de la gendarmerie mobile (unité de prévention) charge et gaze les étudiants grévistes à hauteur des bâtiments A et B. Tout cela sous les applaudissements de la direction de l’université et des réactionnaires. Face à la résistance et au nombre des étudiants ( 300 environs) aucune interpellation ne fut effectuée. La mobilisation continue actuellement les étudiants organisent la résistance face à la réaction. L UMP et ses acolytes ont décidé de mobiliser aujourd’hui leurs troupes de choc à Nanterre. ORGANISONS LA RESISTANCE ! OSER LUTTER ! OSER S’ORGANISER ! OSER VAINCRE ! REACTIONNAIRE NANTERRE SERA VOTRE STALINGRAD ! Infos et photos http://agen-nanterre.over-blog.com/