thème :
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

vendredi 5 juin 2015 à 19h30

La révolution comme fin en soi :

la communauté anarchiste selon Gustav Landauer (1870-1919)

Par Erwan du groupe libertaire Louise Michel

« L'État est une façon d'être, une certaine forme de relation entre les êtres humains, un type de comportement, que nous détruisons en adoptant d'autres relations, en agissant différemment les uns envers les autres… Nous sommes l'État, et nous persistons à être l'État jusqu'à ce que nous ayons créé les institutions qui constituent une communauté réelle » (Gustav Landauer)

Anarchisme et révolution peuvent-ils être dissociés ? Gustav Landauer donne une réponse négative : s'il renonce à la révolution, l'anarchisme se perd. Mais il importe alors de restituer cette réponse dans toutes ses nuances, tant elle implique une définition originale de ce qui s'apparente le plus souvent au rêve lointain d'un « grand soir » aux contours flous et sans cesse repoussé.

Pour Landauer, l'anarchisme se définit comme le combat permanent pour la construction d'une communauté d'individus égaux tissant entre eux des relations vivantes, créant leurs propres façons d'être, leurs propres lois, leurs propres modes d'échanges économiques, souvent au sein d'un environnement pétrifié auquel ils doivent résister. La révolution n'est alors pas une aventure partisane visant à s'emparer de l'appareil d'État au sens classique. Elle n'est pas un coup de force qui verrait une poignée d'individus proclamer d'autorité le changement depuis le balcon d'un palais présidentiel. Processus infini, la révolution consiste à créer des groupes sociaux destinés, en tant que contre-société, à subvertir l'ordre existant de l'intérieur, de manière qu'un modèle alternatif de relations socio-économiques s'y impose peu à peu.

A lire sur le site du Monde Libertaire :

http://www.monde-libertaire.fr/passe-et-present-de-lanarchisme/17625-la-revolution-comme-fin-en-soi-la-communaute-anarchiste-selon-gustav-landauer

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/40534
Source : http://www.librairie-publico.info/?p=937
Source : message reçu le 4 juin 12h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

révolution anarchiste

Par Anonyme, le 06/06/2015 à 12:49

La révolution anarchiste ne peut pas exister,donc avoir lieu, SI le besoin de changer de Société n'existe pas RADICALEMENT!Et si ce besoin ne vient pas lui-même du besoin de vivre la Fraternité par l'Egalité la plus réaliste possible,la plus juste possible,la plus adaptée aux personnalités et goûts de chacun(e),alors,aucune chance de voir la révolution se généraliser,tout juste en voir des petits bouts par-ci par-là,si intéressants et sympathiques soient-ils!!

Or une Révolution qui reste confinée à quelques groupes d'individus et qui ne fait pas oeuvre de Contagion majoritaire peut-elle encore PENSER avoir droit d 'y croire sans virer malgré elle dans un certain ridicule?

La conviction des valeurs anarchistes semble insuffisante pour donner une bienheureuse contagion au restant de la société si soucieuse de ramper devant les (non-)valeurs essentiellement mercantilistes des Néo-capitalistes !Mais renoncer à ces valeurs est certainement creuser sa propre tombe sociale et humaine §DONC,ne renonçons pas à nos valeurs encore trop peu connues du "grand public" et peut-être alors aurons-nous la chance de voir un jour la micro-révolution (écolo-bioéconomique entre autre)devenir plus générale comme l'eau peut si bien le faire pour envahir les maisons lorsque déborde une proche rivière?!