thème : éducation incomplet
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 2 avril 2015 à 17h

Lieu à préciser.

Des moyens pour Marcel Cachin! Marre des lycées poubelles !

Tract NPA Saint-Ouen - 29/03/2015

Dans la nuit de vendredi 13 au samedi 14 mars, une panne totale d'électricité a eu lieu au lycée Marcel Cachin, engendrant la fermeture de la cantine pendant près d'une semaine. Alors qu'aucune solution de remplacement n'a été fournie, les élèves habitant loin, ou n'ayant pas les moyens de manger à l'extérieur ont été fortement pénalisés. Et cela au nom de faire des économies ! Tandis que les conditions d'études ne cessent de se dégrader, du fait des politiques austéritaires du gouvernement, les collèges et lycées du 93 sont les premiers concernés par le manque de moyens !

Luttons pour des conditions d'études dignes

Dans une situation où le manque de moyens est généralisé, autant dire que pour élèves et professeurs, la panne électrique a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase ! Une infirmière pour 1100 élèves non remplacée, c'est un vrai danger pour les élèves ! Des travaux dans le foyer des élèves qui se font attendre !

Excédés par des conditions d'études de plus en plus précaires, de nombreux élèves se sont mobilisés pour exprimer leur colère au proviseur, au point qu'il a dû annuler les cours de l'après-midi. Suite à ça, le lendemain, les professeurs ont exprimé eux aussi leur colère vis-à-vis de leurs conditions de travail et du manque de moyens, en votant la grève en AG, grève qui sera reconduite le lendemain. Le mardi 24 mars, une manifestation regroupant 15 établissements du 93 en grève, de Saint-Ouen, d'Aubervilliers, de La Courneuve, de Bobigny, d'Aulnay, de Montreuil et de Saint-Denis, a eu lieu au ministère de l'Education Nationale, qui a reçu une réponse claire : il n'y aura pas plus de moyens pour le 93.

Contre les politiques austéritaires, plus de moyens pour les lycées du 93 !

Au mois de décembre, le gouvernement menait une offensive de plus contre l'éducation prioritaire : une redéfinition de la carte du réseau de l'éducation prioritaire. La logique du gouvernement est de passer ses réformes avec des moyens constants, cela en excluant de nombreux établissements. Plusieurs collèges et lycées du 93 et du 92 étaient alors entrés en grève reconductible.

C'est dans ce cadre, et sur fond de campagne électorale,que se tenait, le mardi 17 mars, un meeting du PS à la salle Barbara à Saint-Ouen avec la venue de la ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud Belkacem. Près d'une centaine de professeurs et de parents d'élèves des collèges et lycées de St Ouen, d'Aubervilliers, de la Courneuve et de St-Denis ont manifesté pour demander plus de moyens pour les collèges et lycées des quartiers populaires, interrompant le meeting pendant près d'une demi-heure !

Marre des lycées poubelles ! Restons mobilisés !

Alors que des moyens supplémentaires devaient être mis dans l'éducation prioritaire, la logique austéritaire du gouvernement s'accentue.

A Saint-Ouen, enseignants, personnels d'établissements et parents d'élèves se mobilisent et vous invitent à les rencontrer sur le marché le dimanche.

Le NPA relaie et appelle à soutenir leur lutte et leurs revendications :

  • Plus de moyens dans les collèges et lycées des quartiers populaires !
  • Contre les politiques austéritaires et anti sociales du gouvernement !
  • Pour des conditions d'études dignes !

Rendez-vous le jeudi 2 avril à 17h : Réunion des parents d'élèves et des enseignants des établissements de Saint-Ouen (lieu à préciser)

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/39000
Source : http://npasaintouen.blogspot.com/2015/03/des-...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir