thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 mai 2014 à 18h

Présentation-débat du livre

« Les régions du déshonneur »

  • L'AFASPA ( Association française d'amitié et de solidarité avec les peuples d'Afrique )
  • Le collectif POLEX et
  • l'ACCA

vous invitent à la présentation-débat avec l'auteur Francis Arzalier

du livre « Les régions du déshonneur »

Pot de l'amitié à l'issue du débat

Il y a 80 ans à peine :

le Lorrain Hermann Bickler, le Corse Petru Rocca, le Breton Olier Mordrel, le Palestinien Hadj Amin El Husseini, etc. : des hommes au destin étonnant, au cœur des tempêtes de l'histoire du 20ème siècle. Ils ont d'abord été des militants, revendiquant envers et contre tout une identité occultée, régionale ou nationale, culturelle, ethnique ou religieuse.

Puis ils se sont laissés emporter, fascinés par les« grandes lueurs noires » des « années 30 », nazisme et fascismes, qui ont durant une génération, ravagé la France et le monde. Paradoxe plus surprenant encore, certains de ces « perdants » de 1945, ont retrouvé plus tard leur rôle d'acteur occulte de l'histoire, et une descendance évidente, jusqu'à nos jours.

Quatre vingts ans après les « années 30 », l'actualité semble revenue des identités exacerbées, manipulées. Au Maghreb, la Libye livrée au chaos des séparatismes concurrents par l'invasion française, exsude des armes et des bandes armées en tâche d'huile, jusqu'au Sahara et au Sahel : trafiquants djihadistes au Mali, en Centrafrique ou Nigéria, prétextant une religion, une ethnie, une langue, tous agressent leurs peuples et justifient les interventions extérieures armées. En Europe, les séparatismes s'enflamment, en Ecosse contre le Royaume Uni, en Flandre contre la Belgique, en Catalogne contre l'Espagne, etc. En Ukraine, des opposants en appellent à « l'Europe » contre un gouvernement élu, jugé trop russophile, et les héritiers des « nationalistes » pro-nazis déboulonnent la statue de Lénine à Kiev. En France, patrons et salariés mêlés en « bonnets rouges » se rassemblent à Carhaix sous une mer de drapeaux à l'hermine noire, et dénoncent « Paris », et exigent que la Bretagne ait un sort particulier au sein d'une « Europe » aspirant à être fédérale…

Les « leçons du passé » oubliées, n'auraient-elles servi à rien ?

« Les Régions du déshonneur », éditions Vuibert (Albin Michel),
22, 90 euros, dans toutes les bonnes librairies

Contact : 01.53.31.03.91
Email. afaspaex@wanadoo.fr, collecextifcommunistexepolex@gmailex.com

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/33116
Source : http://www.communcommune.com/article-presenta...