thème : travail incomplet
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 10 mars 2014 (heure non définie)

lieu et heure d'une éventuelle manifestation à préciser

Grève à la SNCF

RER B : usagers et cheminots au bord de la crise de nerf !

L'amélioration promise par la SNCF, laisse aujourd'hui un goût amer aux usager-es de la ligne et aux salarié-es de la SNCF.

La fédération des syndicats SUD-Rail son et syndicat de Paris Nord dénoncent depuis maintenant 3 trois ans, l'inefficacité des mesures prise par la direction.

Quelques décorations de façade, des rames rénovées mais pas de réponse tangible aux vrais problèmes.

650 millions d'Euros pour rehausser les quais et mettre un coup de peinture sur le matériel roulant ne suffisent pas à régler les problèmes liés à une infrastructure hors d'âge.

  • Le matériel roulant ne permet plus d'accueillir les 900 000 passagers quotidiens,
  • Le manque de personnel dans les gares ne permet pas d'informer les voyageurs-ses.

La fédération SUD-Rail son et syndicat de Paris Nord revendiquent immédiatement :

  • L'embauche de personnel pour assurer le transport, l'accueil et la sécurité des usager-es,
  • La mise en oeuvre immédiate d'un chantier d'envergure de rénovation des rails et des caténaires, en respectant les besoins quotidiens des usagers et les conditions de travail des cheminot-es.

Depuis des semaines, SUD-Rail fait des propositions en ce sens. La direction SNCF refuse de négocier. En agissant ainsi, la direction SNCF fait le choix de la grève et se moque des usagers et des cheminot-es. C'est déjà ce qu'elle a fait le week-end dernier dans les Alpes.

Les syndicats SUD-Rail et CGT appellent à la grève à compter du 10 mars.

En juin, sera discuté au Parlement le projet de loi sur la réforme ferroviaire. L'exemple de la ligne B est la parfaite illustration de ce qu'engendre une politique concentrée sur la recherche du profit alors qu'il faut une politique inscrivant dans la durée un vaste mouvement inséparablement social et écologique, notamment par la création d'un grand service public de transport ferroviaire.

L'enjeu est de taille, puisqu'il consiste à sauvegarder d'abord, à développer ensuite, un bien public indispensable à une politique des transports radicalement nouvelle qui réponde aux besoins des populations, garantisse des conditions sociales correctes aux salarié-es du secteur des transports et participe au maintien ou à l'instauration d'une qualité de vie satisfaisante, aussi bien localement que globalement.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/31812
Source : http://www.sudrailpse.org/site/rer-b-usagers-...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir