Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 13 mars 2014 à 14h

3 parties : 1 2 3

Manifestation et grève dans l'éducation

Continuons et amplifions la mobilisation jeudi 13 mars

Contre les DHG en baisse ou insuffisantes
Pour une vraie relance de l'éducation prioritaire

CGT Éducation 93

Les annonces mirifiques du ministre ont été percutées par la réalité. Il n'y a en fait ni éducation prioritaire, ni priorité à l'éducation. Mise en place de la réforme en 2014 sur 10% des établissements, extension à 35% des établissements en 2015 et rien pour les 65% restant et pour les nouveaux établissements

Partout le constat est le même, les DHG sont en baisse ou insuffisantes. Les conséquences sont immédiates : les collèges et lycées sont amenés à devoir gérer la pénurie, à regrouper des sections, à augmenter la taille des groupes et des classes.

C'est pour refuser cette dégradation des conditions d'études et d'enseignement, que plusieurs établissements sont entrés dans l'action et en grève dès la semaine du 6 février, comme dans les collèges de Saint-Denis … La mobilisation s'est poursuivie le mardi 4 mars. 30 établissements s'étaient mis en grève.

Une nouvelle fois, les manifestants n'ont pas été reçus. Aucune avancée n'est proposée.

C'est pour cela que nous continuerons ! Tou-te-s en grève le jeudi 13 mars. Tou-te-s à la manifestation à Saint-Michel

REP , REP- : tous subissent l'austérité

  • DHG en baisse ou insuffisantes. Sous couvert de prévisions d'effectifs en baisse on ponctionne des heures ce qui entraine une perte de moyens réels puisque l'on supprime des dédoublements, des postes. La courbe de la disparition des enseignants en Seine-Saint-Denis ne s'inverse pas, elle continue à baisser. En incluant l'enveloppe des REP , ce sont 36.77 ETP de moins cette année, dans les collèges de Seine-Saint-Denis relevant de l'Education prioritaire.
  • DHG opaques et non règlementaires. En lycée et LP, par l'opacité des modes de calcul et la globalisation, le rectorat continue d'affecter moins d'heures que ce qui serait nécessaire pour faire fonctionner toutes les classes de CAP ou bac-pro selon les horaires officiels.
  • Insuffisances et flous autour de Rep : le dispositif Rep , qui ne concerne, que 6 établissements en cette rentrée sur le département est tout sauf ambitieux. Seulement 6 établissements Rep et pas moyen de dégager une enveloppe spécifique pour financer le dispositif ?! En effet la Direction Académique a puisé dans la réserve de rentrée pour financer le dispositif : attention à la hausse d'effectifs en septembre dans tous les établissements qui n'auront plus cette marge d'ajustements !
  • AED, Non-titulaires…toujours oubliés : déjà exclus des dispositifs d'indemnités. AED, administratifs ne sont pas plus concernés par la pondération qui ne devrait concerner que les enseignants.
  • Services médicaux-sociaux à la diète : 5 collèges qui ouvrent et un poste d'AS en plus seulement dans le département. Des annonces ministérielles pour les REP qui vont se traduire par une diminution de la présence des AS dans plusieurs établissements.

Dans tous les établissements, décidons de poursuivre l'action pour l'amélioration des conditions d'étude et de travail partout, pour une vraie relance de l'éducation prioritaire

La CGT-Educ'action revendique :

  • Les moyens pour un maximum de 24 élèves par classe en lycée avec les dédoublements nécessaires, de 20 élèves en collège ;
  • Une pondération qui soit une vraie réduction du temps de travail ;
  • Un temps de concertation prévu dans le temps de service ;
  • L'élargissement des dispositifs REP (augmentation de salaire, diminution du temps de service, augmentation des moyens d'enseignement), financés avec une nouvelle enveloppe budgétaire, à tous les personnels, à tous les établissements de l'éducation prioritaire dès la rentrée 2013 ;
  • L'abrogation du dispositif ECLAIR ;
  • Le renforcement des équipes de vie scolaire, de santé et de service social ;
  • La remise en cause de la réforme du bac pro en 3 ans et de celle du lycée général et technologique ;
  • Des équipes stables et des personnels titulaires en nombre suffisant. Cela passe par la titularisation immédiate de tous les précaires sans condition de concours ni de nationalité.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/31779
Source : http://www.cgteduc93.fr/spip.php?article5943
Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...


1 2 3

Grève dans le 2nd degré le jeudi 13 mars !

SUD Education

Le mardi 4 mars, 400 collègues étaient rassemblés devant l'Assemblée Nationale. Le rassemblement fut suivi d'une Assemblée générale de grève, à laquelle ont participé
137 collègues, venus de 33 établissements du 93, ainsi que d'établissements du 92, du 95 et du 75. Cette AG a voté massivement la grève pour le jeudi 13 et appelé
à une nouvelle Assemblée générale ce même jour.
SUD Education soutient l'appel de l'AG, considérant que celle-ci est souveraine.
Pour renforcer cette dynamique, il est très important non seulement de participer à la journée de grève et de manifestation prévue le jeudi 13 mars, mais aussi de participer à l'Assemblée générale organisée à 16h à l'Annexe de la Bourse du Travail de Paris. Plus nous serons nombreux en Assemblée générale, plus celle-ci sera à même de prendre des décisions et de se donner les moyens de les appliquer, de manière à renforcer
réellement la dynamique de mobilisation par la base.

Toutes et tous en :

  • > AG d'Etablissement pour voter la grève et vos revendications !
  • > grève et en manifestation le 13 mars : RDV à 14h à Saint-Michel
  • > AG de grévistes le 13 mars à 17h à l'annexe de la Bourse du Travail de Paris, au 85 rue Charlot, métro République

Les revendications de Sud sur les moyens, les statuts et l'éducation prioritaire

  • Baisse des seuils (18 en collège non ZEP, 16 en ZEP, 24 en lycée)
  • Des DHG à la hauteur des besoins de tous les établissements, sans déshabiller Pierre pour habiller Paul
  • 1/9e de décharge supplémentaire pour tous les personnels de toute l'éducation prioritaire
  • Pas de contractualisation des moyens, pas de recrutement au profil, pas de chantage à la pédagogie du socle
  • Non à la réforme des statuts dans ces conditions, oui à une réforme qui reconnait toutes nos missions en plus de l'enseignement, et tienne compte de ce temps de travail par un abaissement de la présence devant élèves (-3h)
  • Titularisation de tou-tes les précaires sans condition de nationalité ni de concours

Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...


1 2 3

Appel à l'AG 2nd degré du 4 mars :

« En grève le 13 ! »

L'appel de l'AG soutenu par SUD, CGT, SNUEP-FSU... Relevé du taux de grévistes le 4 fait à l'AG.

APPEL DE L'AG DU 4 MARS

Mardi 4 Mars, 400 collègues se sont réunis devant l'Assemblée Nationale pour dénoncer le manque de moyens dans l'éducation. 137 collègues de 33 établissements du 93 et de quelques établissements du 92, du 94 et du 95 en grève se sont réunis en Assemblée Générale à la Bourse du Travail de Paris.

L'Assemblée Générale, soutenue par la CGT éduc'action Créteil, la CNT 93, le SNUEP- FSU Créteil, Sud éducation Créteil, Sud éducation 92 et 75, appelle les établissements à se mettre en grève le plus rapidement et le plus nombreux possible afin de construire par des tournées d'établissements une journée de grève massive le 13 mars 2014.

L'Assemblée Générale appelle les autres établissements des autres départements et académies à rejoindre le mouvement.

L'Assemblée Générale appelle à développer les liens avec les parents d'élèves et les lycéens par les réunions communes, tracts, manifestations…

L'Assemblée Générale revendique avec l'intersyndicale :

  • Le respect des seuils
  • L'abaissement du nombre d'élèves par classes
  • L'ouverture immédiate de toutes les divisions nécessaires en collège et en lycée pour faire face à la hausse démographique
  • Le respect des horaires réglementaires en lycée professionnel
  • La titularisation de tous les précaires
  • Le retour des heures 93 dans tous les établissements et toutes les divisions
  • la mise en place d'un plan de rattrapage et de développement pour créer tous les postes nécessaires (rattrapage sur les fermetures des années 2002 à 2013, rattrapage lié à l'évolution démographique, développement pour abaisser les effectifs)
  • Le paiement des jours de grève

L'Assemblée Générale appelle à mettre en débat dans tous les établissements la réforme des statuts.

Toutes et tous en grève, en manifestation vers le ministère et en AG le 13 Mars


Relevé du taux de grévistes du 4 mars fait à l'AG

Département 94 :

Créteil
lycée Léon Blum, taux de grévistes : 30%.

Département 93 :

Aubervilliers
AG de Ville : grève le 13, réunion avec les parents, collège désert.
Collège moulin, 15 grévistes.
Collège Péri, 20%.
Collège Diderot, 50%.
Collège Wallon, 60%.
Collège Luxembourg, 25 à 30%.
Lycée Le Corbusier, 20%.

Epinay
Collège Robespiert, 20% à 8h30.
Collège Vigo, 45% 21/47, communiqué de presse, école déserte.
Lycée GT Feyder, 20%, débrayage pour le 06/03, rendez-vous au rectorat pour DHG.

Le Blanc-Mesnil
AG de ville lundi 3 mars, demande d'audience au DASEN pour le 13 et manif devant le bâtiment.
Collège Cotton, 21 gréviste, 45%.
Collège Descartes, 21 grévistes, 40%.

Villemomble
collège Pasteur, 60%, grève le 13, tractage sur le marché.

Rosny
LP Moulin, 60%, grève le 6 mars, tournée des établissement, grève le 13 mars, blocage.

Bagnolet
collège Travail, 80 à 85% de grévistes.

St-Denis
AG de ville : réunion parents-enseignants mardi 11 18h30 bourse du travail.
Grève le 13 avec AG de ville à 10h30. Diff sur le marché tous les dimanches.
Manif le samedi 15 parents-enseignants sur la ville.
Collège Fabien, 54%, réunion parents jeudi 6.
Collège Triolet, 52%.
Collège De Geyter, 65 à 70%, rencontre avec les parents d'élèves dans le but d'organiser une occupation du collège.
Collège Barbusse, 60%, cantine fermée.
Collège La Courtille, 70%, collège désert la semaine prochaine des parents.

St-Ouen
LP Blanqui, 90%, AG jeudi pour grève le 13.
LPO Cachin, grève mercredi 5 pour aller au rectorat.

Pierrefitte
Collège Néruda, 10 grévistes.
Collège Courbet, 50%, 14/27, journée de grève la semaine prochaine, action avec les parents pour collège désert.

La Courneuve
Collège Vilar, 25 à 30%.
LP Rimbaud, 90%, grève depuis lundi reconduite pour mercredi.

Aulnay
Collège Pisan, DHG reçue récemment en cours de discussion.

Montfermeil
Collège Picasso, 70%, audience DASEN, rencontre parents pour collège mort.

Bondy
Collège/Lycée Renoir, 60% lycée, 10% collège (40/80), grève jeudi 6, manif vers l'IA le matin ?

Drancy
Lycée Delacroix, 35%, inclure la question des statits au débats pour une mobilisation plu importante.

Montreuil
Collège Moulin, 33%.

Bobigny
Collège Timbaud, 40%, grève du 18.

image attachment

Source : liste AG-IdF, reçu le 7 mars 17h
Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir