Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 21 février 2014 à 18h30

Débat

Réalités des libertés publiques et démocratiques au Maroc

à l'aune du mouvement 20-Février

Cinq associations travaillant sur les droits de l'Homme au Maroc et dans l'immigration marocaine en France se sont retrouvées, le samedi 11 janvier 2014 à Nanterre, pour échanger autour de sujets qui les préoccupent et qui sont en lien avec les luttes démocratiques pour un État de droit au Maroc.

Partant du même constat de la situation générale au Maroc, l'Association des Marocains de France (AMF), l'Association des Amis et Parents des Disparus au Maroc (APADM), l'Association de Défense des Droits de l'Homme au Maroc (ASDHOM), l'Association des Travailleurs Maghrébins en France (ATMF) et le Forum Marocain Vérité et Justice (FMVJ-France) sont conscients que les réponses à apporter aux différents questionnements et interrogations qui traversent toutes les structures ne peuvent être que dans le cadre d'un travail collectif. C'est ainsi qu'un accord s'est dégagé de la discussion : Préparer et proposer ensemble dans la mesure du possible des campagnes de solidarité avec les mouvements de protestation populaire et pacifique qui se développent au Maroc, ainsi qu'un cycle de débats pour pouvoir allier réflexion et action.

Et c'est dans ce sens que deux actions immédiates ont été retenues pour concrétiser cette volonté.

1ère activité : Organiser un débat public à l'occasion du 3ème anniversaire du mouvement 20-Février. Ce débat aura lieu le vendredi 21 février au soir sous l'intitulé «Réalités des libertés publiques et démocratiques au Maroc à l'aune du mouvement 20-Février » en présence et avec la participation de Mouad Belghouat, alias Elhaqed (à confirmer). Ce débat qui se veut libre, serein et une sorte d'évaluation sera introduit par une intervention de Hayat Bousta.

2ème activité : Mettre en place une campagne internationale de solidarité avec les ouvriers marocains qui sont en mouvement de grève ou de protestation à Ait-Melloul (région d'Agadir) et à Imider (région de Ouarzazate). L'idée de relancer le Collectif Maghreb Solidarité qui a déjà travaillé sur les événements de Sidi Ifni (Maroc) et de Gafsa (Tunisie) a été retenue.

Des communications plus spécifiques suivront pour annoncer dans les détails ces deux activités.

AMF, APADM, ASDHOM, ATMF, FMVJ-France

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/31209
Source : message reçu le 6 février 12h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir