thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 7 février 2014 à 20h

NPA Paris : Formation-Débat public

Bretagne : Bonnets rouges et lutte contre les licenciements

Le NPA Paris propose des formations-débats publics.

La prochaine initiative mettra en avant la révolte bretonne de la fin de l'année 2013, ses contradictions et ses limites, la place des travailleurs dans la mobilisation, le rôle des organisations syndicales, la politique défendue par les anticapitalistes.

Des militants bretons seront présents pour nous raconter leur expérience de lutte.

Unifier nos luttes, pour interdire les licenciements !

Il avait dit : « Nous inverserons la courbe du chômage d'ici la fin de l'année. » Résultat : un record historique de 3,3 millions de chômeurs (plus de 5 millions si on compte toutes les catégories). Sa politique - l'austérité, les impôts pour les classes populaires, les cadeaux pour les patrons, la casse des retraites - a complètement raté… alors il n'en change pas, non, il « accélère » ! François Hollande a annoncé encore 50 milliards de coupes dans les dépenses publiques, de nouvelles attaques contre la sécurité sociale. Il va encore faire un cadeau de 30 milliards aux patrons, en mettant fin aux cotisations familiales. Et les patrons, eux, vont pouvoir continuer à se gaver et à licencier à tour de bras, impunément.

Ça suffit. Pour « inverser la courbe du chômage », il faut interdire les licenciements, ouvrir les comptes des entreprises et des banques, imposer la réquisition publique des entreprises qui licencient.

La CGT organise le 6 février une journée d'action nationale. Un certain nombre de militants vont certainement s'en saisir pour manifester leur colère contre la politique d'austérité de ce gouvernement PS-Medef au service des riches et des patrons. Mais tout le monde sait qu'une journée symbolique ne peut être une réponse à la hauteur. Comment changer le rapport de forces ? Comment gagner ?

Il y a mille plans sociaux en cours aujourd'hui. Les luttes des travailleurs du privé (La redoute, Goodyear, Mory Ducros, l'automobile, l'agroalimentaire breton, pour citer les plus connues) comme du public ne doivent plus rester isolées et dispersées. En Bretagne, ce sont les ouvriers licenciés de Gad, Doux et Marine-Harvest qui ont décidé au départ d'appeler toute leur région à manifester à Quimper pour défendre l'emploi. Alors que des patrons et des politiciens réacs ont tenté de manipuler leur initiative, eux se battent contre les licenciements, toutes et tous ensemble. Alors pourquoi pas dans toute la France ?

C'est le débat que le NPA vous propose !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/30572
Source : http://npa-paris.org/Bretagne-Bonnets-rouges-...
Source : http://npa2009.org/evenement/paris-pourquoi-l...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir