thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 19 février 2014 à 19h

2 parties : 1 2

Conférence : accaparements de terre.

Quels outils pour lutter contre les accaparements de terre ?

Rendez-vous pour une conférence-débat autour des accaparements de terres. L'occasion pour plusieurs organisations de se rencontrer et échanger sur le thème ; parler de leurs actions et des outils de lutte qu'ils déploient à leur niveau, sur cette question.

Organisé par l'AFASPA, le Collectif Tany, Peuples Solidaires (à confirmer), Agter , RePar (antenne du ReAct)

Contrats obscurs, expulsions, corruption et violation des droits : la course aux accaparements de terres met en grande difficulté un nombre croissant d'agriculteurs et représente une menace intolérable pour la paysannerie du monde entier. Industriels, Etats, politiques de « développement » parfois, les accaparements sont aussi le corollaire d'un modèle d'agriculture basé sur le seul critère de rentabilité : il prive les populations de leurs moyens de subsistance, crée peu ou pas d'emploi, et a des conséquences souvent désastreuses pour l'environnement. Suite à la mobilisation de nombre d'organisations de la société civile, l'ONU a déclaré 2014, Année Internationale de l'Agriculture Familiale (AIAF).

Cet évènement doit être l'occasion de faire le point sur deux modèles d'agriculture qui se confrontent à l'échelle mondiale et d'expliciter les moyens à disposition des paysans victimes des accaparements et des citoyens du monde entier pour lutter contre ce phénomène et promouvoir une agriculture durable, humaine et multifonctionnelle.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/30416
Source : message reçu le 15 février 20h
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...


Semaine anticoloniale

Du 7 février au 3 mars 2014

Plus de 40 rendez-vous en région parisienne, dont:

http://www.anticolonial.net/

http://www.anticolonial.net/IMG/jpg/Affiche_site.jpg

Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir