thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 27 novembre 2013 à 13h30

Rassemblement pour l'éducation prioritaire

de l'intersyndicale 92 (CGT, FSU, SUD) par rapport aux assises académiques de l'éducation prioritaire qui se tiendront à Nanterre mercredi 27 novembre

Ci-dessous un communiqué commun pour l'éducation prioritaire de l'intersyndicale 92 (CGT, FSU, SUD) par rapport aux assises académiques de l'éducation prioritaire qui se tiendront à Nanterre ce mercredi.

Rassemblement devant l'amphi B de la fac de Nanterre à 13h30 le mercredi 27 novembre

Assises académiques sur l'Education prioritaire Débattre des vraies questions avec les personnels !

Les Assises académiques sur l'Education prioritaire vont se tenir le mercredi 27 novembre à Nanterre. Après la demi-journée de réunion dans les établissements et les écoles qui s'est tenue les 8, 9 ou 10 octobre, elles sont censées être un maillon essentiel dans la concertation engagée par le Ministre qui doit associer les personnels à la refonte de l'Education prioritaire attaquée et fragilisée par les politiques précédentes.

Les modalités de la concertation ne respectent cependant pas les intentions affichées :

  • Un rapport et des thématiques parfois très orientés et biaisés reconduisant les logiques antérieures des réformes de 2006 et 2009
  • Une 1/2 journée banalisée organisée dans la précipitation, sans préparation préalable par les personnels, avec une présence hiérarchique forte.
  • La mise à l'écart des lycées en éducation prioritaire laissant entendre qu'ils seraient déjà évincés du dispositif
  • Une structuration pyramidale avec des synthèses réalisées au niveau académique par la hiérarchie, sans transparence ni présence des représentants des personnels.
  • Une composition des assises où, parmi les personnels de l'Education nationale, le primat a été donné à la hiérarchie au détriment des enseignants, CPE, co-psy, infirmiers…

Dans une académie marquée par l'importance des inégalités socio-économiques et le creusement des écarts de réussite scolaire entre zones de grande prospérité et zones d'intense pauvreté, les personnels, attachés à la reconstruction d'un Service public d'Education juste et ambitieux faisant de l'Ecole un outil de réussite pour tous les élèves, attendent autre chose qu'un exercice de communication institutionnelle destiné à reconduire et à légitimer des orientations qu'ils ont combattues, à savoir :

  • faire du programme ECLAIR, le modèle d'une refonte de l'Education prioritaire, ce qui signifie la définition locale des missions et du métier, la généralisation d'une hiérarchie intermédiaire pour imposer de prétendues bonnes pratiques et l'organisation dérogatoire des enseignements à travers la contractualisation.
  • réduire le nombre d'établissements en éducation prioritaire pour redéployer des moyens vers quelques-uns sélectionnés en abandonnant les autres, pourtant marqués eux aussi par les difficultés scolaires et sociales

Lors des ½ journées banalisées, à travers leurs expressions, les personnels ont exigé :

  • une carte de l'Education prioritaire comprenant les établissements de la maternelle au lycée établie selon des critères transparents et objectifs, qui ne cherche pas à faire chuter le nombre d'établissements pour des raisons d'économies budgétaires mais vise à répondre aux besoins des élèves et détermine l'investissement à consentir pour rendre effective l'égalité de la réussite
  • des conditions d'enseignement et d'apprentissage améliorées : baisse significative du nombre d'élèves par classe, temps de concertation pour le travail en équipe ,intégré dans leur service sans allongement de leur temps de présence dans les établissements, moyens pour mettre en œuvre des pratiques diversifiées, renforcement des équipes pluriprofessionnelles dans les établissements…

Des établissements et des écoles avec le soutien du SNES-FSU, du SNEP-FSU , du SNUEP-FSU, du SNUipp -FSU, de la CGT educ, de Sud éducation, , se rassembleront à l'occasion des Assises pour faire entendre ces exigences et obtenir une véritable refonte de l'Education prioritaire assurant la réussite scolaire à tous les élèves de la maternelle au lycée dans tous les territoires en difficulté .

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/29700
Source : http://sudeducation92.ouvaton.org/spip.php?ar...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir